La Dernière Conquête Du Major Pettigrew


Livres Couvertures de La Dernière Conquête Du Major Pettigrew

3.72 étoiles sur 5 de 442 Commentaires client



Détails La Dernière Conquête Du Major Pettigrew

Le Titre Du LivreLa Dernière Conquête Du Major Pettigrew
AuteurHelen Simonson
ISBN-102841114376
EditeurEditions Nil
Catégoriesroman
Évaluation du client3.72 étoiles sur 5 de 442 Commentaires client
Nom de fichierla-dernière-conquête-du-major-pettigrew.pdf
La taille du fichier26.77 MB

La Dernière Conquête Du Major Pettigrew - À Edgecombe Saint Mary, une tasse de thé délicatement infusé est un rituel auquel, à l'heure dite, le major Ernest Pettigrew ne saurait déroger. Désormais veuf, ce parfait gentleman retraité du Royal Sussex a pour seule compagnie ses livres, ses chers Kipling et quelques amis du club de golf — tous occupés à fuir leurs dames patronnesses. Et ce n'est guère son fils, dévoré par l'ambition et les jeux du pouvoir de la City, qui saurait être le complice de ses vieux jo...

Catégories : roman

Tags : roman, humour britannique, roman d'amour, écrivain femme, vieillesse, campagne, préjugés, racisme, tolérance, humour, amour, romance, roman anglais, littérature britannique, littérature anglaise, britannique, grande-bretagne, anglais, angleterre, 21ème siècle

Le Joyau Caché p Téléchargement La Dernière Conquête Du Major Pettigrew Gratuit de livres en Pdf

Si vous ne souhaitez pas parcourir le Internet IsThereAnyDeal regroupe les ventes sur Internet et peut vous montrer qui propose le prix le moins cher à un minute donné. Demandez à Kunaki dropship vos CD et DVD directement pour toute vente générée sur votre propre site. Marketplacea est un peu en retrait. Le lien est au quantity qui reflète près d'un quart de siècle de lecture du meilleur du genre. Ensuite, les liens sont tous identiques, il me suffisait de changer l'ISBN p chaque livre et de garder une trace de l'endroit où j'étais. La page de votre site est une page menus. Ils peuvent ainsi consulter vos autres podcasts et autres contenus sur le site une fois qu'ils ont reçu leurs téléchargement La Dernière Conquête Du Major Pettigrews. Une fois que vous vous êtes authentifié pouvez analyser gratuitement toutes les pages de fans de Facebook.

Le Trésor Caché de Télécharger La Dernière Conquête Du Major Pettigrew le Pdf

Cliquez sur OK, puis sur le bouton Créer p la barre d'outils et choisissez le fichier à protéger. Les fichiers P D F peuvent être difficiles à gérer pour les logiciels de lecture d'écran. Il existe plusieurs types de formats de fichier de sortie pour convertir un file PDF. Le format P D F (Portable Document Format) est conçu pour fournir une impression précise p fichiers pouvant inclure du texte et des graphiques.

C E N'Téléchargement La Dernière Conquête Du Major Pettigrew Livre Gratuit Pdf Signifie?

Au fur et à mesure que vous vous déplacez dans le jeu, plusieurs formes et numéros p PokAmon apparaîtront au hasard près de votre ranking et du suivi de l'heure p votre téléphone. Premièrement, si vous souhaitez jouer à des jeux en ligne gratuits Spiderman moyen le plus basic consiste à ouvrir votre navigateur Web et à les rechercher. Si vous souhaitez jouer à des jeux Spiderman en ligne avec une console sont une x box 360 ou une play station 3. Il existe des jeux Spiderman pour lesquels vous pouvez payer des jeux en ligne jeux d'action , jeux coopératifs ou jeux entre joueurs.

Ebook La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF Gratuit: le Summum de la Commodité!

Entre les trois principaux formats de livre électronique EPUB, MOBI et La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF, il possible que vous préférez. La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF (Portable Document format) est un format de téléchargement de livre numérique le plus ancien et le plus populaire sur internet. Il s’agit de l’un des moyens les plus efficaces de publication et la distribution de livres numériques. Vous pouvez également convertir n'importe quel fichier La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF protégé par mot de passe en formats de fichiers pris en charge ou EPub eBook, sans effort. Cliquez sur le lien pour aller sur la page du site de Findlay où vous pouvez choisir de télécharger des livres ou de télécharger le fichier La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF GRATUITEMENT maintenant (fichier volumineux de plus de 20 Mo).Vous pouvez télécharger gratuitement le La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF du premier chapitre du feu de Dieu qui étudie les plaies et les comètes.

De Nouvelles Idées En La Dernière Conquête Du Major Pettigrew Pdf Gratuit Téléchargement De Fichier Jamais Dévoilés

Chaque leçon that a une étude et une segment d'exercices. Apprendre et maîtriser une bonne respiration est l'une des clés pour améliorer instantanément votre capacité à chanter. Apprendre à faire quelque chose de bien la première fois est tellement important.

Dans les Bras Sur La Dernière Conquête Du Major Pettigrew Pdf Gratuit Livre?

HTML représente le langage de marquage HyperText. HTML est la langue principale pour créer des pages Web. En tant que débutant, vous devriez apprendre HTML et CSS. HTML et CSS sont des langages simples, tandis que JavaScript est un langage de script dynamique et très puissant. HTML, CSS et Java Script sont connus langages de développement front end alors que PHP, RUBY, PERL et de nombreux autres langages comme langages back end. HTML, CSS, Java Script et jQuery sont des langages p développement populaires that are front end.

À quoi s'Attendre De La Dernière Conquête Du Major Pettigrew Pdf Gratuit Livres?

Vous pouvez acheter un livre à petit prix ou télécharger des livres-cadeaux. Vous pouvez donc télécharger un livre rapidement. Donc ils seront contents si vous ajoutez une description au catalogue public. Les gens adorent lire des livres en ligne et explorer leurs connaissances au moyen de. Vous pouvez lire tous les livres en ligne. Vous pouvez parcourir et lire en ligne plus de 5 millions de livres et d'articles de 1 500 collections.

Ebooks Gratuit La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF et Ebooks Gratuit La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF - La Combinaison Parfaite

Strictement par commodité, on peut souhaiter avoir quelques choses dans le format eBook, mais cela ne signifie pas dire qu'elles n'auraient pas aussi certaines choses comme des livres imprimés. Pour créer votre propre couverture de livre électronique, accédez à la section Modèles de la couverture d'un livre de la bibliothèque graphique, recherchez le modèle de votre choix et personnalisez-le avec le texte et les images de votre choix. La sélection de texte à copier n'est pas autorisée dans les deux cas. Parce qu'il arrive souvent qu'une seule copie et cette copie est extraite. Avoir une copie physique d'un livre me permet de revenir en arrière et de vérifier facilement les informations que j'ai peut-être manquées dans ma lecture et qui sont essentielles à la partie du livre ou d'une série de livres que je lis actuellement.

Where to Find Free Download of La Dernière Conquête Du Major Pettigrew Books in Pdf Format

There is a very good collection of book templates to select from either for free or at a fair price. In the event that you want the templates, you are still ready to personalize them, and you are likely to be more in a position to obtain a particular looking publication, and therefore you shouldn't be concerned about this. Creating exquisite ebooks, though, can be simpler in the event that you've got a ebook. Many freely available or low cost book templates will need to utilize Adobe In design.

You may now email MOBI files straight for your Kindle Fire. As a consequence, there'll be lots of extraneous data files left lying around in the event you simply install the brand new within the past. Or you are unable to download PDF files.

In the very best righthand, make certain the output format is MOBI. You'll locate format especially impressive with novels which touch in your fitness and wellness also have plenty of images to decide on the content home. PDF book format is most likely the most effective you might settle for. Then uncover the book you need to learn and decided to download it for example the e-pub file.

Gratuit La Dernière Conquête Du Major Pettigrew Pdf Idées

Une fois le fichier converti, il s'affiche dans votre navigateur net. Si vous souhaitez pouvoir éditer des fichiers La Dernière Conquête Du Major Pettigrew pdf, sachez que vousn'avez pas besoin de payer des centaines de dollars pour un. Enregistrer en tant que La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF Une fois que votre partition orient terminée, vous devez l'enregistrer sous forme de fichier La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF. La lecture de fichiers La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF orient facilitée par Adobe Acrobat Reader, qui téléchargé gratuitement à partir d'Adobe programs. Une deuxième méthode pour fichiers La Dernière Conquête Du Major Pettigrew pdf serait de les convertir en un format unique, par exemple Microsoft term ou un fichier texte brut. Vous pouvez mettre en un fichier La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF, remplir des formulaires, signer des documents et me-me protéger les fichiers La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF un mot de passe. Heureusement, vous pouvez trouver d'autres méthodes pour éditer des fichiers La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF qui ne nécessitent pas p dépenser plus de 300 67146 pour la version la plus basique d'Adobe Acrobat.

Des éléments clés de l'La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF Gratuit

Pour commencer à convertir des fichiers La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF sur votre ordinateur, vous devez d'abord ouvrir le fichier La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF que vous souhaitez utiliser dans l'environnement Adobe Acrobat. La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF est devenu le standard de facto, depuis lors pour de nombreux documents gouvernementaux et commerciaux. La gamme de produits Acrobat d'Adobe sont des applications d'écriture La Dernière Conquête Du Major Pettigrew PDF utilisées pour créer ou lire des fichiers au format Portable Document Format.

New Step by Step Roadmap for La Dernière Conquête Du Major Pettigrew Pdf Free Books

You will possess the capability to love the significance of many nuances that will be addressed for superior management of endeavors. There exists a chance that the publication might place off you to sleep soundly if you're a layman absolutely free of knowledge. You might ruminate on the concept of constructing a world-class company, however this won't allow you to get everywhere.

La Dernière Conquête Du Major Pettigrew Pdf Gratuit Livre Télécharger Expliqué

Les contes dans le livre des myths, utilisant des animaux p manière anthropomorphique pour donner des leçons p sin. Dans la plupart des travaux p Kipling est précédée d'un morceau de verset et par un autre. Habituellement mouvements, mais cela ne fait que refléter le goût des combattants, dans un d e style agnostique. Cost-free Book spot-free ebook Spot est une bibliothèque d'ebooks gratuite où vous pouvez télécharger des ebooks gratuits sans vous inscrire. Fantastic sport of Britain est un jeu facile à apprendre et amusant à jouer pour tous les âges. Si vous ne connaissez pas les différentes astuces p votre programme de traitement de texte, nous vous suggérons d'utiliser la fonction intégrée"aide" du programme, qui est gratuite. Le livre 7 Habits of Highly Effective Teens intéressera les adolescents comme aucun autre livre. Il existe désormais un moyen efficace de les aider à appliquer la du livre à l'aide de divers programmes bien conçus pour votre classe.

Manhattan Project Clé p Manhunter Réussite p Téléchargement La Dernière Conquête Du Major Pettigrew Gratuit de Livres en Pdf

Post-script que vous prévoyez d'utiliser et imprimez le fichier. Vous devriez voir votre fichier en haut des données p votre book. Les fichiers audio sont disponibles sous forme MP3. Ils peuvent être tout le monde en transférant des factors sur l'ordinateur, puis en les transférant sur un autre Kindle. Si vous téléchargez beaucoup de fichiers PDF, ils prennent beaucoup de mémoire sur votre ordinateur portable. Il est toujours préférable p vérifier que vous apprécierez le livre avant de le télécharger La Dernière Conquête Du Major Pettigrew, qu'il soit gratuit ou non. Les fichiers PDF vous permettent d'afficher des livres, des formulaires, des manuels et d'autres records comme le voulait à l'origine son auteur. Le fichier PDF de votre Google Book va maintenant être téléchargé et enregistré dans le répertoire p par.

a écrit une critique à 26 juillet 2018. « Ne sois pas ridicule, fit Roger. Les Américains sont pareils que nous. » Alors que son fils accueillait Sandy d'un baiser sur les lèvres et d'un bras passé autour de la taille, le major demeura bouche bée devant un tel reniement de distinction de caractère national entre la Grand-Bretagne et ce pays qui se piquait de gigantisme, de l'autre côté de l'Atlantique. Il voyait beaucoup de motifs à admirer l'Amérique, mais il estimait aussi que cette nation était encore en bas âge, sa naissance ayant précédé le règne de la reine Victoria d'à peu près soixante petites années. Généreuse à l'excès – il se souvenait encore des boîtes de chocolat en poudre et des crayons gras qu'on leur avait distribués dans leur école, plusieurs années après la guerre –, l'Amérique maniait son immense puissance dans le monde avec une confiance effrontée qui lui évoquait un jeune enfant ayant mis la main sur un marteau. + Lire la suite a écrit une critique à 05 février 2013. Découvrez vite ce beau petit roman d'amour, d'humour et de tolérance ! Je suis tombée sous le charme du Major Pettigrew, ce gentleman british à l'ancienne qui ne comprend pas bien, en vrac, la vulgarité, son fils, le monde moderne, malgré son intelligence, sa culture et sa finesse... J'ai bien aimé aussi Mme Ali, l'épicière pakistanaise, avec sa révolte tranquille face aux conventions et aux préjugés, sa passion des livres et sa grande générosité... Alors, même si on comprend tout de suite que ces deux-là vont s'aimer (beaucoup) et se déchirer (un peu), même si la fin est tirée par les cheveux, même s'il n'y a rien de révolutionnaire dans cet hymne à la tolérance, ça vaut le coup de plonger dans cette lecture ! Parce que ça sonne juste. Parce que certaines phrases sont de petites pépites. Parce que c'est joyeux et délicat. Parce que ça donne envie de croire à l'amour et à la vie. Parce que la satire sociale est délicieuse et n'épargne personne, des dames patronnesses bien-pensantes à la famille pakistanaise bornée, en passant par le ridicule absolu du grand bal indien... Et surtout parce que c'est un livre qui vous donnera le sourire et vous fera du bien au moral. + Lire la suite a écrit une critique à 05 mars 2015. Je viens de passer toutes mes soirées pendant quinze jours avec le délicieux major Pettigrew, et je viens de le quitter, mais rassurez-vous, nous sommes restés en bons termes. C'est qu'il est en de bonnes mains, ce cher homme so british. Cet homme si raffiné, si old England, si respectueux des bonnes manières, et – ce qui compte le plus – tellement bon malgré son ironie mordante, m'a séduite, comme il a séduit madame Ali, la vendeuse pakistanaise de son petit village du Sussex, au sud de l'Angleterre aux vertes campagnes et aux coquettes stations balnéaires dominant d'abruptes falaises. Ce veuf se sent d'humeur tendre car madame Ali cache, sous de discrets dehors, une grande intelligence et un humour subtil. Mais madame Ali, veuve elle aussi, a une famille envahissante... Ces 2 personnages qui s'accordent si bien vont donc devoir faire face aux ragots, aux discriminations (eh oui, le racisme a atteint aussi la campagne anglaise !). Et le major Pettigrew a des ennuis familiaux, également : un fils âpre au gain et d'une dureté de coeur peu commune, un frère qui décède, lui laissant une belle-soeur également cupide...Et ses chers fusils de chasse, qu'il aurait bien voulu garder et dorloter dans leur luxueux écrin, tout le monde les veut ! Du coup, ses parties de golf suivies de verres pris au club, ses parties de chasse, et même le bal de l'année dirigé par ces dames patronnesses sont empoisonnés par une ambiance de plus en plus amère. J'ai donc pris le thé avec Ernest Pettigrew de nombreuses fois, et je me suis vraiment imprégnée de cette atmosphère toujours si feutrée. Eviter au possible tout ce qui est shocking, c'est le but ultime du major, mais en arrivant à ses fins. Vaste programme ! Helen Simonson s'est manifestement bien amusée à dépeindre tous ces gens, les ruraux comme les snobs, les étrangers voraces comme les autochtones à l'esprit souvent restreint, les immigrés pakistanais comme les purs produits de l'Angleterre adeptes du thé pris le petit doigt en l'air. Delicious ! + Lire la suite a écrit une critique à 26 juillet 2018. - Je pense que tout le monde a le droit qu'on lui témoigne du respect, lâcha-t-elle. - Et voilà, vous recommencez. » Il secoua la tête. « Le respect, les jeunes gens le réclament toujours, au lieu de tâcher de le mériter. De mon temps, pour obtenir le respect, on luttait. Le respect, on le recevait, on ne le prenait pas. - Vous savez, vous ne devriez être rien qu'un vieux con, lâcha-t-elle avec une ébauche de sourire, mais pour une raison qui m'échappe, je vous aime bien. - Je vous remercie », dit-il, surpris. + Lire la suite a écrit une critique à 11 avril 2012. Pétri de bons sentiments, arrosé de tea parties, ponctué de promenades dans l'East Sussex pittoresque et verdoyant, mené d'une plume alerte, ce chouette roman dégage un parfum éminemment british, délicieusement désuet. Un vrai bonheur de lecture. a écrit une critique à 28 mars 2012. Le major Ernest Pettigrew, retraité du régiment du Royal Sussex, apprend la mort de son frère Bertie. Au-delà de la douleur, il reste la solitude. Veuf depuis plusieurs années, le major constate que les chers liens de l'existence se rompent les uns après les autres. Et ce n'est pas auprès de son fils, l'ambitieux Roger, qu'il sait pouvoir trouver du réconfort et de l'affection. L'avenir du major semble devoir se résumer à des parcours de golf, des invitations à prendre le thé et des parties de chasse avec la fine fleur des fusils d'Edgecombe Saint Mary. Le petit village de la campagne anglaise vit doucement à des kilomètres d'une Londres chatoyante, bruyante, moderne et un brin vulgaire. Seule la boutique de Mme Ali, d'origine pakistanaise, rompt la monotonie traditionnelle du village. Veuve depuis peu, Mme Ali a recueilli un grand neveu, Abdul Wahid, et essaie de lui faire oublier ses idées trop religieuses. Indépendante et radieuse, cette femme touche le coeur engourdi du major. Dernière toquade ou véritable amour ? C'est ce que dira ce roman où les senteurs poussiéreuses sont électrisées par des épices et des couleurs orientales. Le major Ernest Pettigrew est un homme selon mon coeur, un parfait gentleman anglais. Attaché aux traditions, fidèle à certains principes et valeurs, il n'est cependant pas engoncé dans une attitude austère. « Je crois fermement qu'il existe encore quelques rares individus qui continuent de croire en l'Angleterre que Kipling aimait. Malheureusement, nous sommes une poignée de reliques poussiéreuses. » (p. 154) le coeur et l'esprit ouverts, il ne tolère pas que Mme Ali soit considérée comme une simple marchande. Les sarcasmes de son fils et le qu'en-dira-t-on des membres du club d'Edgecombe Saint Mary n'étouffent pas la flamme qu'il nourrit pour la belle veuve. « le major fut une fois de plus sidéré de constater le nombre de gens animés de cette envie de perdre leur temps et leur énergie à juger défavorablement les autres. » (p. 220) Avec Rudyard Kipling et ses livres pour chaperons bienveillants, cette histoire d'amour se décline en pudeurs et en délicatesses vraiment charmantes. « Il eut le sentiment de ne pas avoir de mission plus importante et plus épanouissante que de faire rire Mme Ali. » (p. 94) La séduction est douce, mais parfois traversée de folles initiatives. le major a passé l'âge des emportements irréfléchis et pas question de se conduire à la hussarde, mais il se laisse aller à la tendre folie de cette dernière passion, tout en respectant, peut-être à outrance, l'honneur de Mme Ali. « Il se rendit compte qu'il lui inspirait à la fois confiance et le sentiment d'être son obligé – ce qui interdisait à un homme honorable de tenter avant longtemps de l'embrasser. Il se maudit de sa sottise. » (p. 238) Lentement, le major se libère de certaines craintes et ose alors revendiquer le doux sentiment qu'il porte à Mme Ali. C'est une fameuse paire de fusils Churchill qui représente tout ce dont le major aura à se libérer pour être enfin prêt à aimer une dernière fois. Le major Pettigrew et Mme Ali ne sont pas les seuls à connaître les errements du coeur. Abdul Wahid et Roger, incarnation de la génération future, se débrouillent aussi mal que leurs aïeux. « L'espèce humaine est partout la même, dès lors qu'il s'agit des relations de coeur. [...] Une absence saisissante de maîtrise des pulsions associée à une totale myopie. » (p. 256) Toutefois, le roman d'Helen Simonson déborde d'un bel optimisme : au diable la raison quand il s'agit d'amour, au diable la tentaculaire famille pakistanaise et ses codes, au diable l'étroitesse pincée des dames patronnesses ! le choc des cultures est particulièrement bien rendu. Edgecombe Saint Mary est un village typique de la campagne anglaise. Mme Ali est une représentante discrète de la culture pakistanaise et musulmane. C'est en organisant un bal foutraque sur le thème des derniers jours de l'Empire moghol que le si digne club du village met le feu aux poudres. Tous les regards se tournent alors avec le digne major et la belle épicière. La dernière conquête du major Pettigrew n'est pas qu'amoureuse, elle est sociale et personnelle. Détail anecdotique, mais qui a amorcé ma lecture sous de bons auspices : j'ai trouvé la première de couverture particulièrement belle. Il y a tant de promesses dans ces deux pardessus enlacés ! En dépit de quelques phrases maladroites et de coquilles, j'ai été happée par ce roman d'amour. le major Pettigrew a fait une autre conquête en ma personne et je gage que de nombreuses lectrices succomberont au charme tout britannique de ce gentleman. + Lire la suite a écrit une critique à 26 juin 2012. « – Mon frère est mort. » Quatre mots lâchés dans un abandon. La brusque franchise du major Ernest Pettigrew face à Madame Ali, garde une certaine retenue… toute désespérée. Sur le perron de sa maison, il retient le regard de celle qui vient chercher le paiement pour l’abonnement du quotidien. Habillé du peignoir dessiné de clématites de sa femme, il est, silhouette fragile, ridicule et empruntée, dans un état absent. En deux pas, Madame Ali s’invite et prépare le thé… Le major, soixante-huit ans, est veuf depuis six ans. Son fils, l’ambitieux Roger, vit à Londres et travaille dans les finances. A Edgecombe St Mary, l’ancien officier du Royal Sussex mène une retraite paisible et confortable dans sa gentilhommière du XVIIème siècle, entre ses livres, son club de golf, les mondanités de bon voisinage, les parties de chasse chez lord Dagenham et ses souvenirs en photos. Madame Ali, cinquante-huit ans, est veuve depuis deux ans. Pakistanaise de religion musulmane, elle continue à assumer la tenue de son épicerie à Edgecombre St Mary, seule touche exotique dans une campagne très anglaise. Sans enfant, son neveu Abdul Wahid est venu l’aider (façon très diplomatique de dire qu’il est venu chercher son héritage). Tous deux ne se côtoient qu’entre les murs de la petite boutique aux senteurs épicées. Politesses discrètes, petits sourires bienséants, échanges brefs sur les thés exposés en vrac et les bougies aux couleurs d’un autre monde, l’invisible barrière des différences les distance. Bertie, l’unique frère, est décédé. Alors, lorsque le major se perd dans les yeux noirs de Madame Ali, qu’il se laisse mener les jambes flageolantes dans son petit salon, lorsqu’il la voit accomplir le rituel du thé, qu’il admire ses gestes délicats, la courbe de son bras, l’élégance racée de son port de tête, son sourire serein et plein de compassion, quand il la voit occuper son espace intime… Ernest Pettigrew succombe à la grâce et à ses subtiles attentions. De façons naturelles, presque familières, il accueille cet apaisement spontané comme un réconfort légitime. La solitude du deuil, plongeon dans un néant tangible, se tempère et il est même prêt à accepter son assistance pour le véhiculer le jour de l’enterrement, même si certaines choses doivent se vivre avec courage et dignité, sans tuteur pour son rôle d’aîné. Dès sa naissance ce sont des forces qu’on lui a inculquées avec l’honneur, la patrie, l’estime, la pudeur, le respect et toute autre considération loyale et sincère. L’amitié d’un homme droit, empreint d’un héritage fier, ancien, militaire et colonialiste, de valeurs traditionnelles… pour une femme de couleur et de confession étrangères, n’est pas une histoire simple et banale dans ce coin de l’Angleterre. Très vite, ils se promettent de se revoir. Parmi les liens qui les unissent, la solitude, le veuvage, il y a les livres. L’un et l’autre, de tempérament réservé, s’enthousiasment pour la littérature et les œuvres de Rudyard Kipling. Voler un après-midi au quotidien pour converser du patrimoine livresque devient un échappatoire indispensable. Ils prennent donc la petite voiture de Madame Ali (qui la conduit de façon sportive !) et partent en villégiature quelques heures dans la ville la plus proche. Leurs mémoires racontent leurs vies, leurs aspirations et leurs déconvenues. Qu’ils sont doux ces moments secrets ! Ils inspirent une ivresse et un éclat de jeunesse longtemps annihilés, oubliés. « Major, lui demanda-t-elle, je voulais savoir s’il me serait possible de vous consulter davantage à propos de M. Kipling, quand j’aurai fini le livre ? Le ciel se mit à cracher de grosses gouttes de pluie, et une rafale de vent froid fouetta la poussière et les détritus contre ses jambes. La tristesse disparut et il songea combien cette journée était splendide. « Ma chère dame, j’en serais absolument ravi, lui répondit-il. Je suis à votre entière disposition. » » Cependant, la vie prend une accélération peu attendue… Après le décès de Bertie, une polémique sur une paire de vieux fusils, léguée en héritage aux deux frères, de facture ancienne et rare, soulève la convoitise de Roger et sa cousine Jemima, la fille du frère défunt. Ils verraient bien la vente des armes combler leurs finances. Aussitôt l’idée émise, les fibres nerveuses du major s’agitent et se révulsent ! Roger présente à son père une jeune américaine… sa fiancée… et lui confie leur désir d’habiter une vieille demeure de caractère près de chez lui… ça fait chic et authentique. Le club de golf, institution huppée, décide d’organiser une soirée aux parfums de l’Asie et demande des conseils à Madame Ali… l’exotisme est follement attractif. Un riche Américain souhaiterait acheter les terres de lord Dagenham et construire, dénaturant ainsi le paisible village. Le neveu de Madame Ali se retrouve dans une position déshonorante… Rien est simple et tout semble se liguer pour contrer la naissance d’une estime, une affection… peut-être une amourette. Entre petits tours au jardin pour admirer les roses écloses, louer les clématites et le chèvrefeuille, boire le thé et en respecter l’art et la manière, s’immerger dans les lectures et en raconter la trame, des minutes et des heures, fuir le temps et fuguer comme des adolescents, retrouver la passion et redécouvrir la vie, délasser les corsets, faire sauter les boutons, désamidonner l’étiquette, se libérer des contraintes, jouer le coquet et l’effrontée, reconnaître les sentiments, être conciliant avec l’autre, sourire, être simplement heureux et vivant… Entre tout cela, et bien avant, il y a… les voisins, la famille, les amis, l’extérieur… le conservatisme ambiant, le conflit des générations, des ambiances guindées, de l’impolitesse et du mépris dans les sphères de la bourgeoisie, le racisme sophistiqué et condescendant, la grossièreté et l’irrévérence des gens incultes et fortunés, l’ambition avide, l’intégrisme religieux, les traditions dévastatrices et castratrices… autant de conceptions, de notions, de combinaisons, de croyances, que de situations impossibles à respirer. « »Excuse-moi, Ernest, il y a une femme étrange dehors, elle dit qu’elle t’attend. », lui glissa Marjorie qui fit soudain son apparition et lui posa la main sur l’épaule. Il leva les yeux, toussa pour dissimuler ses yeux humides. « Attends-tu une femme de couleur dans une petite Honda ? – Oh, oui, dit-il, c’est Mme Ali, elle est venue me chercher. – Une femme chauffeur de taxi ? s’étonna son fils… » Le major Ernest Pettigrew et Madame Jasmina Ali devront résister et faire acte de persévérance. Si l’une veut s’enraciner et se concilier les bonnes âmes locales, l’autre songe de plus en plus à la fuite du temps et aux obstacles qui se dressent. Une balade en voiture, un charmant sourire, un livre offert, une danse, une étreinte esquissée en rêve, des paroles… tout est artifice et l’amour ne se gagne pas aussi facilement. « – Puis-je vous préparer un peu de thé ? » Mes premiers mots seront pour remercier Christelle, des Editions Laffont. J’ai aimé ce livre et je l’ai lu avec un plaisir gourmand. Il m’est difficile de vous résumer cette histoire qui est dense en émotion, en scènes, en rôles. L’auteur, par son écriture légère, pleine d’humour, de poésie, nous mène dans un petit village typique de la vieille Angleterre. C’est la campagne que l’on arpente à travers les écrits de Jane Austen ou Elizabeth Gaskell ou E.M. Forster. Le charme des cottages, des vieilles pierres, des civilités, de l’exubérance distinguée, du thé-party, des cotillons, des chasses privées… Elle allie à cette peinture du 19ème, une touche lointaine aux couleurs bollywood. Le plus cocasse dans ce livre, c’est que les personnages indiens sont (sinon plus) aussi compassés et stylés que les personnages britanniques qui donnent d’eux, sous un vernis de bonne éducation, l’image de la grivoiserie et de la muflerie. Je ne vais pas reprendre tous les thèmes abordés, mais sachez qu’ils s’articulent autour de la discrimination raciale et religieuse, des désaccords générationnels, du Made in England si prisé par les Américains, de l’héritage des valeurs morales et philosophiques, la littérature… et bien d’autres sujets encore. Le noyau de l’histoire, bien représenté sur la couverture du livre, est Ernest et Jasmina. Les premières scènes suscitent une ambiance raffinée et intelligente, silencieuse aussi, et rigide. Puis une petite folie, comme soufflée par une brise, anime l’imagination et les rêves. Je vous conseille donc ce livre, une belle histoire d’amour, qui ne génère aucun ennui, qui a la verve fantaisiste et malicieuse, qui garde l’intérêt du lecteur dans toutes ses pages, qui nous fait admirer la bucolique campagne, nous fait aimer le thé, nous fait imaginer des soieries lumineuses et diaprées, nous incite à ouvrir un Kipling, à moins appréhender le temps et à ne pas le gaspiller, à nous montrer honnête, disponible et bienveillant… + Lire la suite

Si vous avez besoin de plus de livres, en plus de La Dernière Conquête Du Major Pettigrew, vous pouvez également utiliser des livres similaires ci-dessous pour référence:

Le Manoir de Tyneford par Natasha Solomons
La Chambre de Jacob par Virginia Woolf
Ces extravagantes soeurs Mitford : Une famille dans la tourmente de l'Histoire par Annick Le Floc'hmoan
Emma, tome 2 par Kaoru Mori
Rocher de Brighton par Graham Greene
Orgueil et préjugés par Helen Simonson
Jane Eyre par Helen Simonson
La Reine des lectrices par Helen Simonson
Les Hauts de Hurle-Vent par Helen Simonson
Roméo et Juliette par Helen Simonson
Jeu de société par Helen Simonson
L'été avant la guerre par Helen Simonson