Origines De L'Homme, Origines D'un Homme: Mémoires


Livres Couvertures de Origines De L'Homme, Origines D'un Homme: Mémoires

3.4 étoiles sur 5 de 5 Commentaires client



Détails Origines De L'Homme, Origines D'un Homme: Mémoires

Le Titre Du LivreOrigines De L'Homme, Origines D'un Homme: Mémoires
AuteurYves Coppens
ISBN-102738136052
EditeurOdile Jacob
Catégoriesrécits
Évaluation du client3.4 étoiles sur 5 de 5 Commentaires client
Nom de fichierorigines-de-l-homme-origines-d-un-homme-mémoires.pdf
La taille du fichier23.41 MB

Origines De L'Homme, Origines D'un Homme: Mémoires - « Quatre-vingts ans de souvenirs, de rencontres, de voyages, d'initiatives, de résultats, de succès, de joies, de plein de petits plaisirs et de tout petits malheurs, de grands éblouissements. La paléoanthropologie et l'archéologie ont le devoir scientifique et philosophique de reconstituer l'histoire de l'homme ; elles ont démontré que nos racines étaient animales, prouvé notre cousinage avec les grands singes, déclaré notre origine unique, tropicale et africaine, ...

Catégories : récits

Tags : récits, histoire naturelle, mémoires, biographie, scientifique, origines, savants, archéologie, films, science, anthropologie, philosophie

Origines De L'Homme, Origines D'un Homme: Mémoires ebook vidéo. Un e-book contient les mêmes informations que celles que vous auriez écrites dans un Origines De L'Homme, Origines D'un Homme: Mémoires book. Vous pouvez créer un Origines De L'Homme, Origines D'un Homme: Mémoires Ebookde vente chaud au instant où vous avez votre nom, votre créativité est épuisée.

Ebooks Gratuit Origines De L'Homme, Origines D'un Homme: Mémoires PDF et Ebooks Gratuit Origines De L'Homme, Origines D'un Homme: Mémoires PDF - La Combinaison Parfaite

Il existe un moyen incroyablement facile (et GRATUIT) de formater votre livre entier (avec des sections, des chapitres, des numéros de page, une table des matières, etc.) appelé Reedsy. Strictement pour plus de commodité, on peut souhaiter avoir certaines choses dans le format du livre, mais cela ne signifie pas qu'ils n'auraient pas aussi des choses comme des livres imprimés. Pour concevoir votre propre couverture d'un livre électronique, accédez à la section Modèles de la couverture d'un livre de la bibliothèque graphique, recherchez un modèle de votre choix et personnalisez-le avec le texte et les images de votre choix. La sélection de texte à copier n'est pas autorisée dans les deux cas. Parce qu'il arrive souvent qu'une seule copie et cette copie est extrait.

a écrit une critique à 24 mars 2018. D'abord le personnage est sympathique, modeste (et si l'on avait un doute, la lecture de ces mémoires viendrait relever, tant le parcours brillantissime de celui qui considère le terme de savant comme prétentieux est édifiant). Sur le ton de la confidence, comme au cours d'une conversation e salon, il se confie: l'enfance, les origines de la passion, le parcours scolaire hors-norme puis les études spécialisées, rien en semble avoir perturbé ce trajet somme toute linéaire (c'est du moins ce qui transparaît) : dans le milieu universitaire , les luttes de pouvoir sont féroces, mais ne semblent pas avoir atteint le paléontologue. A moins qu'il ait volontairement passé sous silence les aléas d'une telle trajectoire. D'autant qu'on retrouve dans le récit des année sur le terrain, l' « exotite », une tendance à tourner en dérision ce qui fut très certainement au moment des faits des incidents non négligeables ou des conditions matérielles difficiles. Le scientifique est inséparable de l'homme et les pages que l'on parcourt sont imprégnées des connaissances pointues du chercheur. Il est clair qu'à part le doux nom latin de Lucy, déjà entendu ou lu dans d'autres contextes, rares seront les notions taxonomiques ou chronologiques qui s'installeront durablement dans ma mémoire. Peu importe. Tous ces paragraphes sont les paroles d'une mélodie qui constitue la personnalité d'Yves Coppens. Et puis tant pis pour le chauvinisme : il a aussi la qualité d'être breton!. Et cela compte dans l'agrément que suscite la lecture, car les lieux évoqués dans la première partie, celle de l'enfance , me sont des lieux familiers. Et qui mettent en évidence ce don naturel d'observation de l'auteur, qui donnent l'impression que les fossiles se précipitent à sa rencontre dès qu'il met les pieds dehors! C'est dense , c'est riche, c'est pragois un tout petit peu trop (les pages de titres honorifiques divers et variés n'ont pas un grand intérêt pour le lecteur), mais c'est une biographie plaisante qui induit un autre regard sur ce personnage médiatique qu'est Yves Coppens Lien : http://kittylamouette.blogsp.. + Lire la suite a écrit une critique à 02 avril 2018. un livre extraordinaire , j'ai adoré ce survol d'une vie à la recherche de nos ancêtres a écrit une critique à 04 avril 2018. L'histoire de l'homme ! Eh ben nous voilà dans une sale aventure! je devais lire ce livre pour un prix littéraire. Commence vais-je m'en sortir ! Yves Coppens de 83 ans,personnage très simple, archéologue et paléoanthropologue français de renommée mondiale à qui on doit la découverte de l'origine de l'Homme, nous parle de ses mémoires qui 75 ans de sa vie. Une passion devenue profession. Bravo Mr Coppens, Je suis arrivée à la fin de votre livre. Je recommande ce livre à tous les passionnés comme vous. Sans plaisanterie aucune, j'ai vrai eu du mal à lire ce lire mais 50 pages par 50 pages, entre d'autres lectures, je suis arrivée à la fin. a écrit une critique à 12 mars 2018. "La paléoanthropologie et l'archéologie ont le devoir scientifique et philosophique de reconstituer l'histoire de l'homme." Yves Coppens, 83 ans, archéologue et paléoanthropologue français de renommée mondiale à qui on doit la découverte de l'origine de l'Homme, nous offre ici ses mémoires divisées en trois grandes parties qui couvrent chacune vingt-cinq ans de sa vie. Yves Coppens précise d'emblée que ce livre de Mémoires ne porte que sur ses "passions devenues profession", il n'y parle ni de sa vie personnelle ni de sa famille. Dans "La coupole de granit" qui parcourt les années 1934 à 1959 qui pourrait s'appeler "La Bretagne" il déclare avoir été frappé dès le plus jeune âge d'archéologite et d'exotite, "l'attrait de l'ailleurs et des gens d'ailleurs m'a envahi avant que ne s'empare de moi l'attrait de l'avant et des gens d'avant, sans pour autant que l'ailleurs ne me quitte" Cet amoureux de l'histoire, de la préhistoire et des livres, "chercheur d'os et de cailloux", a pratiqué la prospection archéologique dès le plus jeune âge dans sa Bretagne natale, a découvert une chambre funéraire sous un dolmen le jour de ses vingt ans, a disséqué des éléphants d'Asie et reconstitué des mammouths, il a même obtenu d'exposer un mammouth à la maison de la radio à l'occasion d'une exposition organisée pour le dixième anniversaire de la Fondation de la Vocation. Dans "Le sable et la cendre" de 1960 à 1984 qui pourrait s'appeler "L'Afrique", après vingt-cinq ans passés en Bretagne puis à Paris, Yves Coppens part en Afrique en janvier 1960. En effet l'étude de fossiles de vertébrés en provenance du Tchad l'a mis en contact avec des géologues en Afrique. Avec une mission paléontologique au Tchad, commence ainsi sept ans de travail de recherche sur le terrain avec la découverte du Tchadanthropus, fragment crânio-facial qui suscite un intérêt dans le monde entier. Après le Tchad Yves Coppens passera onze ans en Éthiopie où, comme au Tchad, il participe à des expéditions internationales et découvre Lucy en 1974 "ce personnage désormais universel que le mythe a ravi à la science". Cette période se termine par son "mouillage" à Paris quand il cumule trois "flèches à son arc" : une chaire d'anthropologie au Muséum national d'histoire naturelle obtenue en 1980, et une chaire de paléoanthropologie et de préhistoire au Collège France ainsi qu'un fauteuil à l'Académie des sciences (en 1983), saint des saints de la publication scientifique avant que ne prédominent les publications anglo-saxonnes. Dans "Le savant dans la cité" de 1985 à aujourd'hui qui pourrait s'appeler "Paris" Yves Coppens nous relate une période de sa vie qui l'a mené en Asie, en Amérique, en Océanie et en Europe. Il évoque ces multiples pays un peu en vrac et se définit comme un TGV, un très grand voyageur. Il parle brièvement de la naissance de son fils alors qu'il avait soixante ans, le "chaînon manquant", sa "plus belle découverte", seul moment où il aborde sa vie personnelle. Pendant cette période, il préside la Commission de préparation de la Chartre de l'environnement qui entrera dans le préambule de la Constitution française en 2005, il préside la commission pour préparer un dossier pour l'inscription par l'UNESCO des mégalithes de Carnac et préside le comité scientifique de la grotte de Lascaux. Il évoque les comités, commissions et conseils dont il a fait partie, il cite ses innombrables articles scientifiques, émissions de radio et de télé, cours et conférences, livres, expositions, participation à des films documentaires, prix et distinctions reçus ainsi que les espèces d'animaux auxquelles on été donnés son nom. le tout dans une sorte de listing assez fastidieux.... Yves Coppens dit aimer les listes... Il découpe ainsi son agenda : un tiers de recherche sur le terrain, un tiers de direction de recherche, un tiers de diffusion de la recherche, chacun de ces tiers prédominant plus ou moins selon les périodes de sa vie. Yves Coppens agrémente son récit de photos et de dessins très intéressants et a eu la jolie idée de terminer chaque partie de ses Mémoires avec de brefs portraits de personnes admirées, c'est l'occasion pour lui de rendre hommage à certains de ses professeurs, à certains de ses maîtres dans sa spécialité, à Marcel-Bleustein-Blanchet, à la Reine d'Angleterre... mais aussi à des amis ou collègues. Cette lecture sort de mes lectures habituelles, je n'aurai certainement pas lu ces Mémoires sans le prix France Télévisions J'ai trouvé les Mémoires de ce passionné d'archéologie, de préhistoire d'un intérêt assez inégal. La première partie m'a plutôt ennuyée car j'ai trouvé qu'il parsemait son récit de résultats scientifiques trop détaillés, trop chiffrés qui n'intéresseront que les passionnés d'archéologie. Quant à la dernière partie, quelques passages m'ont intéressée mais le catalogage exhaustif de ses innombrables activités dont je n'ai pas bien vu l'intérêt a pris trop de place dans cette partie de sa vie où la recherche de terrain était nettement moins importante. Par contre, j'ai beaucoup aimé le récit de la période de sa vie qui se situe en Afrique, le récit de ses découvertes (même si le passage sur la découverte de Lucy est à mon goût beaucoup trop bref), les anecdotes qui parsèment son récit, les passages sur la logistique et l'intendance lors de ses expéditions africaines, sa passion pour l'Afrique transpire à chaque page. Quant à l'homme qui apparaît derrière ce récit, je l'ai trouvé sympathique, plein d'humour, humble et honnête même si j'ai été étonnée qu'il taise les inévitables rivalités, luttes de pouvoir lors de découvertes majeures dont il a dû être parfois le témoin. Lien : http://leslivresdejoelle.blo.. + Lire la suite a écrit une critique à 19 janvier 2018. "La préhistoire continue à m'habiter, à me hanter": à 83 ans, le paléoanthropologue Yves Coppens livre ses souvenirs dans un ouvrage où il évoque avec verve la naissance de sa passion pour l'archéologie et ses fructueuses expéditions en Afrique.

Si vous avez besoin de plus de livres, en plus de Origines De L'Homme, Origines D'un Homme: Mémoires, vous pouvez également utiliser des livres similaires ci-dessous pour référence:

Mémoires d'Outre-Tombe (1) Livre I à XIV. par François-René de Chateaubriand
Mémoires d'Outre-Tombe (2) Livres XV à XXIV par François-René de Chateaubriand
Chateaubriand : Mémoires d'outre-tombe, tome 1 : livres 1 à 24 par François-René de Chateaubriand
En marge : Mémoires par Jim Harrison
Mémoires de guerre, tome 3 : Le salut 1944-1946 par Charles de Gaulle
Dead Men Do Tell Tales par Yves Coppens
Les Mémoires d'Agrippa, tome 1.. par Yves Coppens
L'Ombre dans la vallée - Chron.. par Yves Coppens
Mes chères filles, je vais vou.. par Yves Coppens
Un jardin pour mémoire par Yves Coppens
Superman : Requiem par Yves Coppens
Le genou de Lucy par Yves Coppens
Aux origines de l'humanité. To.. par Yves Coppens
Le présent du passé. L'actualité d.. par Yves Coppens
Le singe, l'Afrique et l'homme par Yves Coppens
Le présent du passé au carré. La f.. par Yves Coppens
Aux origines de l'humanité. Le.. par Yves Coppens