La Fête Au Bouc


Livres Couvertures de La Fête Au Bouc

4.32 étoiles sur 5 de 360 Commentaires client



Détails La Fête Au Bouc

Le Titre Du LivreLa Fête Au Bouc
AuteurMario Vargas llosa
ISBN-10207031412X
EditeurGallimard
Catégorieslittérature
Évaluation du client4.32 étoiles sur 5 de 360 Commentaires client
Nom de fichierla-fête-au-bouc.pdf
La taille du fichier29.5 MB

La Fête Au Bouc - L'histoire de l'Amérique latine est semblable à un visage couturé dont les cicatrices ne s'effaceront jamais. Ce visage, Mario Vargas Llosa le parcourt de livre en livre, visitant les multiples champs de la littérature avec une réussite qui en fait l'un des écrivains majeurs de notre temps. Son dernier livre, politique, violent et dénonciateur à bien des égards, nous plonge dans le rêve finissant du tyran Rafael Leon...

Catégories : littérature

Tags : littérature, roman, roman historique, histoire, démocratie, assassinats, dictature, drame, trujillo, saint-domingue, république dominicaine, politique, littérature sud-américaine, prix nobel de littérature, littérature péruvienne, littérature hispanique, latino-américain, amérique du sud, pérou, 20ème siècle

Détails de l'Ebook La Fête Au Bouc Pdf Télécharger

L'API audio Web est en réalité un système d'API associées permettant de générer et de le traiter en utilisant les normes de plate-forme Web. Comme dans mes autres articles, les liens Amazon sont des liens d’affiliation et une partie de l'argent que vous dépensez sera utilisé pour lutter contre les sans-abri JSHomes. Pas seulement ce qu'il faut mettre dans vos messages est couvert, mais aussi ce qu'il ne faut pas écrire et les timings corrects en termes d'espacement entre chaque message sont révélés.

Le Peu Connu des Secrets Gratuit La Fête Au Bouc Pdf Ebooks

Plus livre électronique reçoit d'étoiles et de votes, plus il sera populaire. Les eBooks gratuits sont partout, si vous avez du mal à chercher le livre qui est disponible sur Amazon à un prix prix, qui se trouve être la and librairie en ligne au monde, cela signifie que le livre orient level le droit d'auteur. Les eBooks gratuits postés ici sont classiques, classic, antiques et donc très SPÉCIAUX. Nos livres de poche sur classic contiennent des aperçus p la splendeur que possédait autrefois l'étude du ciel.

À L'Aide De Télécharger La Fête Au Bouc Gratuitement Des Livres Pdf

À mon avis, si vous voulez simplement lire des livres et peu d'activités en ligne, vous avez le choix. Installez l'application Kindle sur le périphérique sur lequel vous souhaitez lire des livres. Vous pouvez maintenant télécharger La Fête Au Bouc des partir de ou synchroniser les livres que vous. Branchez votre Nook, comme vous livres autorisez le Nook et faites glisser le fichier e pub téléchargé vers le Nook, de Play. Vous pouvez lire des livres Google perform dans votre navigateur internet.

La vie, la Mort, et p Télécharger La Fête Au Bouc le Pdf

PDFFab PDF Converter Ultimate est un logiciel de conversion de PDF puissant et intelligent qui permet aux utilisateurs professionnels de convertir, assembler et partager des fichiers PDF avec des des customers. PDFFab PDF Converter Ultimate offre de nombreuses fonctionnalités pour des images, convertir les pages sélectionnées et plusieurs fichiers simultanément et choisir le format de sortie. PDFFab PDF Converter Ultimate vous guide pas à pas tout au long du processus de conversion et convertit rapidement les fichiers.

Free La Fête Au Bouc Pdf Download Books Website - Dead or Alive?

Whatever you have to do is add your own files. You could have to conserve a Flash document inside the shape of a La Fête Au Bouc PDF and that means it's possible to send out the file via email mail or insert it into a tremendous La Fête Au Bouc PDF file. After having a couple of minutes prior to downloading, the file goes to be on your PC. HTML files have the very best conversion achievement.

Once you have selected a format, choose where you would like to store the file. Select the textbook you would like, and find from the desirable arrangement. Click the Google Book you need to transform into La Fête Au Bouc PDF format to find a summary of that publication. La Fête Au Bouc PDF files are frequently utilised by publishers developing eBooks. Track down the La Fête Au Bouc PDF document that you need to publish.

The Foolproof La Fête Au Bouc Pdf Books Strategy

Alongside with Google, you'll find lots of search engines that's created specifically for La Fête Au Bouc pdf. Then your La Fête Au Bouc pdf transformation happens under a moment. More over, when you've labored on Excel, you have to know you will find only a couple of functions which you employ differently based on your type of investigation.

Our listing is an immense spot to begin for anybody seeking to re Search or boost their set. You have the capability to also can get on the mailing lists of a number of the present self Gurus. In the event you want to learn more regarding the way you can be involved, visit our Patron Page. The website offers greater than 1,000 free e books, it is simple to browse and ontop of the, that you won't need to enroll to put in them. The website is easy, and the practice of obtaining what you'd enjoy is acutely fundamental. Many sites which provide eBook formats including Smashwords provides a La Fête Au Bouc PDF being an e-format selection for-sale. From my practical experience, the most perfect place to acquire books online is BookDepository because they give nocost worldwide delivery, whichever country you're from!

Where to Download La Fête Au Bouc PDF Books: the Ultimate Convenience!

At the very best right hand corner, then be certain the output signal format is MOBI. Once you've picked a format, then choose exactly where you would want to store the record. Click the Google ebook you prefer to change to La Fête Au Bouc PDF format to see a review of this book.

PDF files are many times used by publishers producing eBooks. Or you're unable to download La Fête Au Bouc PDF files. Provided that your PDF file isn't too huge, you will have the ability to link it to an electronic mail message and then ship it directly to all those. Though La Fête Au Bouc PDF documents can seem like they mightn't copy to a CD at the exact way for a DOC or TXT file will, the procedure remains exactly the specific similar. Alternatively, you may also save La Fête Au Bouc PDF file as a different sort of image, just like a JPEG, and insert it to OneNote.

You should realize your file at the surface of your ebook data. Subsequently uncover the book you wish to read and opted to download it for example the e pub file. Keep in mind while shifting files your Kindle could just carry a small number of data files. Converting the ACSM document is a relatively simple process. As an alternative, ACSM records are a sort of electronic rights management or DRM run by Adobe to safeguard and disperse Adobe e books. Being a consequence, there'll be a wonderful deal of extraneous data files lying about should you install the newest on the previous. You may now email MOBI files right for your Kindle .

Les Five Minutes de Règle pour les La Fête Au Bouc Livres Gratuits en Pdf

Sites Web pour télécharger des La Fête Au Bouc livres pdf gratuits Malgré manhunter farce qui se déroule actuellement en ligne, certains web sites Net pour télécharger des La Fête Au Bouc livres pdf gratuits prétendent avoir des La Fête Au Bouc livres que vous ne trouverez jamais en vous connectant à leurs sites. Les articles peuvent directement à partir du site ou au format PDF. Voici donc mon top 5 des blogs d e téléchargement p La Fête Au Bouc livres électroniques gratuits pdf Mon web page Net préféré pour télécharger des La Fête Au Bouc livres PDF gratuits liés à l'étude orient stuvera.com. Des liens connexes sites Net à colorier sont également fournis au cas où vous recherchez and de ressources. Si vous ne savez pas encore comment afficher les pages Internet sur votre appareil e ink Kindle (versions Keyboard, Paperwhite et Touch), voici remark procéder. Les pages de coloriage pour adultes et les La Fête Au Bouc livres sont l'un des meilleurs moyens de se détendre et de faire preuve p créativité.

Télécharger La Fête Au Bouc le Livre en Pdf: le Summum de la Commodité!

Ailleurs livres. Deuxièmement, installez l'application Kindle sur le périphérique sur lequel vous souhaitez lire des livres. En attendant vos livres de Lulu p ce qui vous donnera des options pour proposer votre liste. Vos livres seront synchronisés sur tous vos appareils, y compris votre ordinateur vous pourrez des livres directement dans l'application. Vous publiez votre premier livre gratuitement sur toutes les plateformes. Pour l'essentiel, c'un livre fascinant et je suis sûr que les chercheurs, à lire d'aventure seraient faire quelque chose de similaire à ce que Jedidiah a fait de nouvelles personnes tout au long du chemin et vivant sans regrets.

Details of Free La Fête Au Bouc Books in Pdf Format

PDF documents are frequently used by publishers making eBooks. Once you have decided on a format, then choose exactly where you may love to conserve the record. Click the Google Book you need to convert into PDF format to find a overview of the publication. Opt to your post you want, and pick the desirable format. 1 point you may get readily could be that it's a' Document Format'. Assessing the ACSM file is actually a rather straightforward procedure.

Les 5 Minutes de Règle pour les Ebooks La Fête Au Bouc Pdf

Il y a plus de gens qui vendent des cours aux écrivains et aux éditeurs, des livres et des webinaires sur la façon d'écrire et p 'auto-publier. Il faut être éditeur pour avoir un. Les éditeurs proposent généralement une sélection p livres électroniques gratuits afin de vous intéresser à d'autres produits ou services. La prochaine fois que quelqu'un essaiera de vous convaincre de publier votre livre exclusivement sur le Kindle d'Amazon.

Top La Fête Au Bouc Pdf Book Download Website Secrets

If you're seeking to get books with free delivery, '' I suggest giving them a move. It will be potential for you to see all books online. Other novels you receive from the program will likely normally appear in Docs.

Nouvelle Étape par Étape de la feuille de route pour les Ebooks Gratuits La Fête Au Bouc PDF

Si vous souhaitez vous en tenir aux fichiers La Fête Au Bouc PDF uniquement, vous devez consulter La Fête Au Bouc PDFBooksWorld. La Fête Au Bouc PDF Search Engine moteur de recherche pour rechercher des livres permettant la recherche sur des sites, des forums, des forums de discussion pour des fichiers La Fête Au Bouc pdf. La Fête Au Bouc PDF Search Engine moteur de recherche La Fête Au Bouc PDF gratuit permettant de rechercher et de télécharger des fichiers La Fête Au Bouc PDF disponible gratuitement en ligne. Entre les trois principaux formats de livre électronique EPUB, MOBI et La Fête Au Bouc PDF, il tout à fait possible que vous préfériez ce dernier. La Fête Au Bouc PDF (Portable Document Format) est le format de téléchargement de livres sur le plus ancien et le plus populaire sur le Web. C'est l'un des moyens les plus efficaces pour la publication et de distribution de livres numériques.

Top Free Download of La Fête Au Bouc Books in Pdf Format Secrets

Keep at heart , pay is that which readers visit first as the publication opens, so thus a wonderful personalized cover picture is obviously wisest to need to make your book stick out. E book readers typically like a particular structure nevertheless a lot of them is going to still accept lots of formats. Too often we listen to readers saying they cannot de light in a given ebook since it's unavailable in their platform. The straightforward Kindle reader is now an great deal and can be everything you require.

If you produce an array of actions, then you may utilize Lulu to print and sell your activity book free of price tag. It will be possible that you down load reviews of one's computer data in a variety of formats. There exists a competitive analysis document, allowing you to examine 10 buff pages together with as much as 250,000 buffs. To start with, it might be argued that biographical analysis for a procedure is extremely subjective because it truly is predicated solely upon the opinion of this research workers. Some need you to be an authority in a particular endeavor or industry. Furthermore, if you're a beginner, it can on occasion be unconfortable to comprehend that content you should review.

Using I La Fête Au Bouc Books Author, you get all that you want to be in a position to develop your own book. In case you is going to get a fixed-layout book, an ebook template may assist you to accelerate the transformation procedure. Inside my opinion, should you prefer to merely read books and also do hardly any on-line activity, you've got two different alternatives. Of course it is possible to add books anytime after you've got your own reader. It is possible to obtain the novels free of charge.

In the event you sell your own novels and have a home within the united states of america, you will need to offer you a U.S. Tax ID. The books could potentially be free, but it does not intend you ought to be stuck using a boring novel only because it's totally free. There are lots of great yoga novels on all different facets of yoga.

Les La Fête Au Bouc Livres au arrangement PDF-A Télécharger pour les Nuls

Leur envoyez-le fichier et ils vous renvoient la transcription. Vous pouvez maintenant envoyer des fichiers MOBI directement sur votre Kindle level courrier électronique. Vous pouvez toujours obtenir des fichiers e-book MOBI pour p Smashwords, auto Smashwords ne pas ses ebooks that are crypte.

a écrit une critique à 25 janvier 2016. La Fiesta del Chivo Traduction : Albert Bensoussan, lequel remercie Lauro Capdevila pour sa "Dictature de Trujillo" chez L'Harmattan en 1998, ainsi qu'Anne-Marie Casès pour sa relecture du manuscrit achevé ISBN : 9782070314126 Le continent américain, surtout en ce qui concerne sa partie centrale et ce que l'on nomme communément "l'Amérique du Sud", reste à nos yeux, plus peut-être qu'un autre pays au monde, lié au mot et à l'univers de la "dictature." C'est que, bien avant que les premiers hommes blancs n'apparussent aux yeux d'un Moctezuma épouvanté à l'idée que la Prophétie du retour de Quetzalcoatl était en train de se réaliser, annonçant la fin de tout pour lui et son peuple, le continent n'avait connu que cela comme régime. Oh ! certes, à l'époque, personne n'aurait songé à utiliser le terme, ni ceux qui l'imposaient, ni ceux qui la subissaient, mais le fait était bien là. La prise en main de cette partie du continent par les Espagnols et les Portugais n'allégea en rien le phénomène, bien au contraire. Simplement, si le mot "dictature" n'apparaissait toujours pas sauf dans les milieux franchement révolutionnaires, on parlait de monarchie et même de monarchie impériale avec l'Empire du Brésil - et l'éphémère Empire du Mexique qui faillit bien passer et demeurer sous la coupe des Habsbourg. A la fin du XIXème siècle et avec le prodigieux effort technologique du XXème, où l'on vit la Dictature (de gauche et de droite) s'établir à l'aise sur le vieux continent européen, le phénomène explosa enfin. Obnubilés que nous sommes encore par Lénine, Staline et Hitler et par nos deux guerres mondiales qui permirent à l'Asie d'accéder au Club des Dictateurs Sanguinaires et Monomaniaques par le biais, entre autres, d'un certain Mao Tsé-tung (oui, j'écris selon l'ancienne orthographe, et alors ?) , nous abandonnâmes à son destin l'Amérique latine. Surtout que "veillait" sur elle un "Grand Frère" qui avait fait partie du clan des Vainqueurs en 1945, les USA. Tout ce qui venait des USA était bon, tout ce qui venait des USA était bien : ils ne feraient donc que du bien à l'Amérique latine. Il n'y avait que l'URSS pour bramer haut et fort le contraire mais avec de tels excès verbaux qu'ils en perdaient beaucoup en crédibilité. Coups bas, mensonges et espionnite aiguë présidaient aux relations entre les deux grandes puissances et, de nos jours, ce ne fut que très lentement, après l'écroulement du Mur et certains changement géopolitiques sans oublier le réveil de certaine religion dans certains pays parmi les plus pauvres et les moins instruits de la planète, que la vision occidentale commença à changer. Dictateurs, nos amis, les USA ? Oui. Incontestablement oui. Aujourd'hui, leurs "Pères Fondateurs" se refuseraient à les reconnaître comme leurs dignes descendants et nous n'ignorons plus l'essentiel du rôle que, avec leurs multiples façons de tricher, ils sont parvenus à jouer dans le chaos qui menace aujourd'hui notre société. Que l'on aime ou pas la culture américaine - et Dieu m'est témoin : je l'aime et la vénère sauf les hamburgers ;o) - on ne peut que constater le fait : les gouvernants US sont tombés trop bas pour se rendre compte qu'ils ne peuvent installer le "1984" imaginé par le Britannique George Orwell sur l'intégralité de la planète. Laissons-les l'admettre à leur plus grand ahurissement (et sans doute au prix de leur actuelle domination) et revenons à "La Fête au Bouc." En effet, toutes les tentatives révolutionnaires (qu'on sympathise ou non avec le communisme, Marx & C°, ce qui est loin d'être mon cas ) qui prirent naissance sur le continent latino-américain furent bloquées (ou encouragées, selon les moments et les intérêts, et à nouveau impitoyablement brisées) par la Toute-Puissance nord-américaine et ce fut un miracle si, avec la révolution castriste et l'Affaire de la Baie des Cochons, que soutenait en sous-main l'URSS, notre monde n'entrât dans son Troisième Conflit Mondial. Mais les USA ne pouvaient agir seuls et il leur fallait des complices ou / et hommes de paille. Rafael Léonidas Trujillo Molina, dit "El Jefe" [= le Chef], qui avait d'ailleurs été formé chez les marines et que l'on peut tenir, malgré tout, pour un homme d'Etat digne de ce nom, fut l'un de ceux-là. Et un complice lucide. C'est à ce personnage hors du commun - même s'il reste foncièrement antipathique - et à ses derniers jours, avant son assassinat, le 30 mai 1961, assassinat digne d'un règlement de compte entre gangsters (il faut dire que les USA de Kennedy y étaient impliqués jusqu'au cou) que l'écrivain péruvien Maria Vargas Llosa a consacré sa biographie, romancée et pourtant hautement réaliste, "La Fête au Bouc." ("Le Bouc" était l'un des surnoms de Trujillo, grand amateur de pouvoir et de femmes - des femmes de plus en plus jeunes au fur et à mesure qu'il avançait en âge et que sa prostate réclamait son dû.) L'écrivain - et c'est cela qui rend son roman si puissant, si authentique - présente les protagonistes de l'affaire sans aucun manichéisme sauf en ce qui concerne le responsable de la Police secrète, le colonel Johnny Abbes. Ramfis, fils aîné (certaines rumeurs affirmaient qu'il était plutôt le rejeton d'un amant que sa mère aurait eu avant d'épouser Trujillo) du tyran, est le "fils à papa-dictateur" type de l'époque comme le prouve d'ailleurs son amitié profonde envers Porfirio Rubirosa, diplomate mais surtout play-boy dominicain qui se fit entretenir par beaucoup de femmes (dont Danielle Darrieux et Barbara Hutton) et dont nul n'ignore le rôle plus que trouble qu'il tint en temps qu'agent plus ou moins secret entre les USA et les dirigeants officiels de l'Amérique latine. Ramfis Trujillo, donc, est marqué lui aussi comme un vrai sadique mais l'ombre de la folie plane sur lui (encouragée par Trujillo ou pas ?) et on ne peut d'autre part lui dénier l'amour sincère qu'il portait à son père officiel ainsi d'ailleurs qu'une intelligence certaine qui fait de ce personnage en principe mou et creux bien plus qu'un alcoolique sans volonté. Vargas Llosa fait s'entrecroiser deux récits : l'un de nos jours, avec celui d'Uranita Cabral, fille d'un ancien ministre du "Jefe" qui sacrifia la virginité de son enfant à Trujillo alors qu'elle n'avait que quatorze ans, tout cela pour que lui-même parvînt à retourner aux affaires (et, il est vrai aussi, pour faire sortir sa fille du pays afin qu'elle devînt intouchable) et qui se déroule à notre époque (la fillette de quatorze ans est désormais une brillante représentante de la Banque Mondiale qui va bientôt fêter son demi-siècle d'existence et qui s'est interdit tout contact physique, avec un homme ou une femme, depuis sa terrible nuit avec "el Jefe"), et la chronique du complot monté par les antitrujillistes avec la complicité de la CIA et de Kennedy, lesquels redoutaient désormais que le maintien de Trujillo au pouvoir ne provoquât, encouragée par l'image de Castro, une révolution à Haïti. Trujillo le citron avait été pressé jusqu'au dernier pépin, il ne restait plus qu'à la jeter à la poubelle et peu importait comment on s'y prendrait. Peut-être en laissant au pouvoir celui qu'on appelait "le Président-fantoche", nommé par Trujillo lui-même : don Balaguer - un personnage très fascinant, le plus fascinant peut-être même de l'ouvrage ... De Vargas Llosa, on peut s'attendre à un style recherché mais qui tourne un dos méprisant à la pédanterie et au faux intellectualisme. Il raconte, avec un grand talent, s'essayant à voir clair, lui, l'ancien jeune communiste devenu libéral, dans ce que fut la psyché pour le moins complexe d'un Trujillo né dans une obscure famille de onze enfants et dont on suspectait la mère d'avoir du sang haïtien dans les veines. Certains passages sont somptueux, d'une somptuosité amère et sombre, pleins d'une tristesse qui pleure non seulement sur un pays - Saint-Domingue - mais sur un continent tout entier. Au lecteur de juger, tant la forme (sur laquelle il n'y a, à mon sens, rien à redire) que le fond. Si Vargas Llosa se refuse bien sûr, à l'hagiographie la plus primaire d'un homme qui fut pour l'essentiel un monstre, il essaie au moins de comprendre, au-delà de son narcissisme, une personnalité qui demeure un mystère. Si les USA ont manipulé Trujillo, celui-ci les a manipulés comme il manipulait à peu près tout le monde. Ignoble, sadique, bourreau de travail, sérieux, compétent, prêt à se battre jusqu'au bout mais comme figé par lui-même dans quelque statue où il s'est enfermé et qu'il ne peut plus défaire, ne fût-ce que pour arracher à l'existence quelques bouffées d'air ultimes, Trujillo se condamne, dès sa jeunesse, à la fin qui l'attend, la nuit, dans un virage, sur une route le menant au plaisir. Ce n'est plus un homme en pleine force de l'âge et le sexe, ce sexe pour qui et par qui il a si bien vécu, ce sexe auquel pouvait parfois (sait-on jamais ?) se mêler une pointe de sentiment, le trahit à son tour et devient pour lui tellement obsessionnel qu'il en perd beaucoup trop de ses réflexes. Quand les USA et les anti-trujillistes abattent l'Idole, ses pieds ne sont plus d'airain mais d'argile. La petitesse d'âme qu'ils ont su exploiter chez celui que veut désormais tuer Kennedy, deux ans avant que lui-même ne trouve la Mort à Dallas, éclabousse des pieds à la tête non les anti-trujillistes (qui se battent et se sont toujours battu pour leur pays) mais ceux qui, après avoir soutenu Trujillo de tout leur pouvoir, y compris dans les pires massacres qu'il organisa ou dont il assuma la réalité effective, pleine et entière, l'ont laissé choir comme une chaussette pourrie et singulièrement répugnante. Superbe, planant bien haut dans le ciel de la littérature hispanique et péruvienne en particulier, mais aussi veillant au Zénith de l'Histoire du Pérou, "La Fête au Bouc" est l'une des plus fascinantes réflexions littéraires jamais écrites sur la politique, les politiques et les peuples. Lisez-le et découvrez ainsi Mario Vargas Llosa dont, si le reste de l'oeuvre est comparable au plumage noir et sang de "La Fête au Bouc", avec, çà et là, parmi l'éclat de pourpre sombre des caillots figés, l'un de ces éclairs saisissants, typiques des cieux latino-américains, mérite amplement le Prix Nobel que reçut l'écrivain en 2010. ;o) + Lire la suite a écrit une critique à 27 octobre 2013. Tous, dans le repli le plus ladre de leur âme, avaient vécu en redoutant de voir s'effondrer le régime. Quels salauds ! La loyauté n'était pas une vertu dominicaine, il le savait bien. Durant trente ans ils l'avaient adulé, applaudi, mythifié, mais au premier coup de vent, ils sortiraient leurs couteaux. a écrit une critique à 13 mai 2013. 30 mai 1961, Ciudad Trujillo (ex-Saint-Domingue). Un groupe d'hommes (civils et militaires) est embusqué sur la route que doit emprunter la voiture du « Bouc », Rafael Trujillo, le dictateur qui dirige la République Dominicaine depuis 31 ans. Les hommes qui forment ce groupe sont armés et ont décidé de risquer leur vie afin de supprimer Trujillo. 1996, Saint Domingue. Urania Cabral, la fille de l'ex-président du Sénat de Trujillo revient dans son pays après trente-cinq ans d'absence et de silence. Durant tout ce temps, elle a refusé le contact avec les membres de sa famille mais, aujourd'hui, elle passe quelques jours de vacances sur son île natale. Pourquoi ? Est-ce pour revoir son père, cloué dans son fauteuil par une attaque cérébrale ? Est-ce pour vérifier que l'argent qu'elle envoie au vieil homme est utilisé pour lui assurer des soins ? Ou pour se venger de ce que ce père qu'elle croyait aimer lui a fait endurer alors qu'elle n'avait que quatorze ans ? Urania elle-même ne le sait pas... Mais, petit à petit, alors qu'elle parcourt les rues de cette ville toujours familière et retrouve des membres de sa famille, un passé douloureux qu'elle croyait oublié refait surface. La Fiesta del Chivo est inspiré de faits réels, puisque Rafael Trujillo a réellement existé. le roman se concentre sur les quelques heures durant lesquelles se met en place la conspiration pour tuer le Chivo (le Bouc). Toutefois, grâce aux nombreux souvenirs des personnages (ceux d'Urania et ceux des hommes faisant partie de la conspiration, mais aussi ceux de Trujillo lui-même, certains éléments antérieurs et postérieurs à l'assassinat du Chivo sont révélés. Et quels éléments ! Cruels et, pour la plupart, épouvantables : détails sur les assassinats « politiques », Trujillo se débarrassant des opposants au régime par le biais d Johnny Abbes García, le chef de son service d'intelligence militaire (le SIM) ; viol d'Urania par le Chivo alors que la jeune fille n'avait que 14 ans et que Trujillo en avait déjà 70 ; torture et exécution des participants au meurtre du Chivo... Avec La Fiesta del Chivo, Vargas Llosa pose la question des responsabilités. Trujillo était-il le seul « coupable » des exactions ayant eu lieu durant ces 31 années passées au pouvoir ? Ses collaborateurs et même son homme de paille, le président Balaguer (titre purement honorifique, puisque Trujillo dirige le pays lui-même) ne partagent-ils pas une certaine responsabilité avec le Chivo ? Loin d'excuser Trujillo (impossible, vu la façon dont son histoire nous est racontée), Vargas Llosa analyse tout de même les actions de chacun et nous fait comprendre, sans clairement les accuser, que la plupart des proches du Chivo étaient aussi responsables que lui de l'installation de la dictature dominicaine. Le récit est partagé entre les différents points de vue des personnages : un chapitre concerne Urania et ses souvenirs, le suivant concerne les conjurés qui attendent Trujillo pour le tuer, et, enfin, un chapitre nous raconte les activités du Chivo lors de sa dernière journée. de cette façon, Vargas Llosa peut analyser différentes façons d'envisager le régime : - Urania, fille d'un homme politique fidèle à Trujillo, nous parle des faits et gestes de son père, des illusions que cet homme pourtant intelligent se faisait au sujet de Trujillo ; - les différents participants au complot se souviennent, eux, des innocents exécutés, des membres de leur famille qui ont été éliminés par le SIM et c'est la souffrance de toute une nation qui se déroule sous nos yeux ; - Trujillo, quant à lui, est persuadé de son bon droit. Il prétend aimer la République dominicaine et ses habitants et ne leur vouloir que du bien. Cette façon de se concentrer alternativement sur différents « narrateurs » permet à Vargas Llosa de ne jamais porter de jugement direct sur la dictature du Chivo. Il ne nous « oblige » pas à détester Trujillo. Cela se fait naturellement, par le biais de ce que l'on apprend. de même, les trente et une années de dictature du Bouc nous sont racontées dans un récit continu, sans que le roman se transforme en vraie brique ou s'accompagne d'interminables introduction ou épilogue. Bien que j'ai beaucoup apprécié cette lecture, j'hésite toutefois à la qualifier de « coup de coeur ». Ce serait particulièrement indécent étant donné les souffrances endurées par les personnages ; d'autant plus qu'il s'agit de personnages réels (même s'il s'agit d'un roman) et de faits réels. Huáscar Tejeda, Luis Amiama Tió, Antonio Imbert, Antonio de la Maza, Salvador Estrella Sadhalá ont réellement existés. Ils ont réellement été torturés par le SIM et froidement exécutés. Urania et sa famille, y compris Agustin Cabral, par contre, sont fictifs. Mais les souffrances endurées par Uranita sont décrites avec tant de réalisme dans le dernier chapitre qu'il est impossible de ne pas éprouver de compassion pour cette jeune fille qui a quitté son pays et sa famille afin d'échapper à Trujillo. Et, étant donné la personnalité du dictateur, dévoilée peu à peu dans le reste du roman, il n'est pas difficile de comprendre que ce viol qui a détruit la jeunesse et l'innocence d'Urania a très bien pu arriver à d'autres jeunes filles dominicaines de l'ère de Trujillo... Le titre du roman, particulièrement bien adapté vu le surnom donné à Trujillo, est inspiré d'un merengue dominicain, Mataron al Chivo : " El pueblo celebra con gran entusiasmo la Fiesta del Chivo el treinta de Mayo. " + Lire la suite a écrit une critique à 30 octobre 2013. Située dans la partie orientale de l'île d'Hispaniola découverte par Christophe Colomb en 1492, la République Dominicaine s'est trouvée de 1930 à 1961 sous le pouvoir sans partage de Rafael Leónidas Trujillo, un des pires dictateurs qu'ait connu le continent américain. « La fête au Bouc », écrit en 2000 par Mario Vargas Llosa, retrace le parcours de ce sinistre personnage caribéen aux yeux hypnotiseurs et à la voix de fausset. L'écrivain péruvien a construit son roman avec intelligence. Il n'est pas tombé dans le piège d'une chronologie lassante de faits d'armes et d'exactions commis par ce dictateur à la longévité impressionnante. Il a choisi au contraire de bâtir trois romans en un et de mettre en exergue, de façon alternée, les faits et gestes de différents protagonistes : • Trujillo, le Généralissime, le Chef Suprême, le Bienfaiteur et Père de la Nouvelle Patrie depuis trois décennies, contrôle difficilement à soixante-neuf ans un pays au bord de la faillite et une vessie victime d'une récente déficience prostatique. Cet homme sans scrupule, toujours tiré à quatre épingles, adore faire douter son entourage tel le sinistre Colonel Johnny Abbes Garcia le chef du Service de l'Intelligence Militaire et l'exécuteur des basses oeuvres, ou bien le servile constitutionnaliste et conseiller financier Henry Chirinos un magouilleur de première, ou encore le Président fantoche Joaquín Balaguer poète à ses heures. • Quatre conjurés attendent fébrilement, dans une voiture à l'arrêt, le passage de la Chevrolet de Trujillo. Ils ont fait le serment d'abattre celui qui depuis longtemps est la cause de leurs malheurs. Chacun de ces hommes a sa propre histoire mais une même haine les rassemble, l'heure de la vengeance a sonné. • Urania est une belle femme de 49 ans. Cette brillante avocate d'affaires de Manhattan revient en 1996 à Saint-Domingue après 35 ans d'un exil apparemment volontaire. Son père, Augustín Cabral, a été longtemps un des hauts dignitaires du régime Trujillo avant d'être brutalement suspendu de ses fonctions. Depuis dix ans le vieil homme est cloué dans un fauteuil suite à une rupture d'anévrisme mais la rancune d'Urania à son égard ne s'est pas apaisée. Mario Vargas Llosa à travers le parcours de vie de ces différents acteurs, entraîne le lecteur au coeur d'un système totalitaire ou le sort d'un opposant dépend souvent du bon vouloir du Chef ou de l'humeur d'un de ses sbires. Enlèvements, tortures, assassinats sont le lot commun des malheureux qui se retrouvent, pour un oui ou pour un non, dans le collimateur du pouvoir. La République Dominicaine baignée de soleil, bercée par les merengues, est devenue pour beaucoup l'enfer sur terre. Avec brio, le romancier se glisse dans l'intimité des protagonistes et accentue par là même la crédibilité et l'horreur de certaines situations. Vargas Llosa s'est documenté abondamment pour introduire ici et là des centaines de personnages secondaires. le souci du détail donne une véracité supplémentaire au roman sans jamais nuire à sa fluidité. « La fête au Bouc » est une oeuvre majeure, une immersion au coeur d'un système politique nauséeux, un roman que l'on n'oublie pas de sitôt. Le jury du Nobel de littérature l'avait très certainement à l'esprit en 2010 lorsqu'il décerna à Mario Vargas Llosa la distinction suprême. P.-S. : le merengue est un genre musical et une danse née en République dominicaine vers 1850 et aujourd'hui interprété également par des artistes portoricains (source Wikipédia). Pour une première découverte du merengue, je vous recommande le CD "Suavemente" d'Elvis Crespo ; bonne humeur garantie ! + Lire la suite a écrit une critique à 13 juin 2018. La politique exige des déchirements, parfois. a écrit une critique à 25 janvier 2016. [...] ... - "Il est resté comme ça, un long moment, à me réchauffer les pieds. Et si vous voulez le savoir, je n'ai pas éprouvé, une seule seconde, le moindre trouble. - Quelle peur tu devais avoir, cousine !" dit Lucindita en l'encourageant à poursuivre. - "A ce moment pas encore. Ensuite, énormément." Laborieusement, Son Excellence se releva et se rassit au bord du lit. Il lui retira sa robe, le soutien-gorge rose qui enserrait ses seins à demi-formés, et son slip triangulaire. Elle se laissait faire, sans opposer de résistance, le corps mort. Alors que Trujillo faisait glisser son slip rose entre ses jambes, elle remarqua que les doigts de Son Excellence se hâtaient : moites, ils embrasaient la peau qu'ils touchaient. Il la fit s'étendre, puis se redressa, ôta son peignoir et se coucha à ses côtés, tout nu. Avec soin, il enroula ses doigts dans le rare duvet pubien de la fillette. - "Il était toujours très excité, je crois. Quand il s'est mis à me toucher et à me caresser. Et à m'embrasser, en m'obligeant toujours, avec sa langue, à écarter mes lèvres. Sur les seins, dans le cou, dans le dos, sur les jambes." Elle ne résistait pas ; elle se laissait toucher, caresser, embrasser, et son corps obéissait aux mouvements des mains de Son Excellence et aux positions qu'il lui faisait prendre. Mais elle ne répondait pas à ses caresses et, quand elle ne fermait pas les yeux, elle fixait les lentes pales du ventilateur. C'est alors qu'elle l'avait entendu se dire à lui-même : "Ca excite toujours les hommes de déchirer le petit con d'une vierge." "Le premier mot grossier, la première vulgarité de la soirée," précisa Urania. "Ensuite, il en dirait de pires. Je me suis rendu compte à ce moment-là que quelque chose n'allait pas. Il devenait furieux. Parce que j'étais inerte, morte, parce que je ne l'embrassais pas ?" Ce n'était pas cela, elle le comprenait maintenant. Qu'elle participât ou non à sa propre défloration n'importait pas tellement à Son Excellence. Pour se sentir comblé, il lui suffisait de sentir qu'elle ait son petit con intact et que lui puisse le lui déchirer, en la faisant gémir - crier, hurler - de douleur, en y introduisant sa grosse verge tuméfiée et heureuse, en la sentant bien serrée entre les chairs de cette intimité fraîchement forcée. Ce n'était pas de l'amour, ni même du plaisir qu'il attendait d'Urania. Il avait accepté que la fillette du sénateur Agustín Cabral vienne à la Maison d'Acajou seulement pour se prouver que Rafael Leónidas Trujilla Molina était encore, malgré ses soixante-dix ans, ses ennuis prostatiques et les maux de tête que lui donnaient les curés, les Yankees, les Vénézuéliens et les conspirateurs, un mâle accompli, un bouc avec un chibre encore capable de durcir et de fendre les petites figues vierges qu'on lui présentait. ... [...] + Lire la suite a écrit une critique à 15 septembre 2017. [...] ... - "Il est resté comme ça, un long moment, à me réchauffer les pieds. Et si vous voulez le savoir, je n'ai pas éprouvé, une seule seconde, le moindre trouble. - Quelle peur tu devais avoir, cousine !" dit Lucindita en l'encourageant à poursuivre. - "A ce moment pas encore. Ensuite, énormément." Laborieusement, Son Excellence se releva et se rassit au bord du lit. Il lui retira sa robe, le soutien-gorge rose qui enserrait ses seins à demi-formés, et son slip triangulaire. Elle se laissait faire, sans opposer de résistance, le corps mort. Alors que Trujillo faisait glisser son slip rose entre ses jambes, elle remarqua que les doigts de Son Excellence se hâtaient : moites, ils embrasaient la peau qu'ils touchaient. Il la fit s'étendre, puis se redressa, ôta son peignoir et se coucha à ses côtés, tout nu. Avec soin, il enroula ses doigts dans le rare duvet pubien de la fillette. - "Il était toujours très excité, je crois. Quand il s'est mis à me toucher et à me caresser. Et à m'embrasser, en m'obligeant toujours, avec sa langue, à écarter mes lèvres. Sur les seins, dans le cou, dans le dos, sur les jambes." Elle ne résistait pas ; elle se laissait toucher, caresser, embrasser, et son corps obéissait aux mouvements des mains de Son Excellence et aux positions qu'il lui faisait prendre. Mais elle ne répondait pas à ses caresses et, quand elle ne fermait pas les yeux, elle fixait les lentes pales du ventilateur. C'est alors qu'elle l'avait entendu se dire à lui-même : "Ca excite toujours les hommes de déchirer le petit con d'une vierge." "Le premier mot grossier, la première vulgarité de la soirée," précisa Urania. "Ensuite, il en dirait de pires. Je me suis rendu compte à ce moment-là que quelque chose n'allait pas. Il devenait furieux. Parce que j'étais inerte, morte, parce que je ne l'embrassais pas ?" Ce n'était pas cela, elle le comprenait maintenant. Qu'elle participât ou non à sa propre défloration n'importait pas tellement à Son Excellence. Pour se sentir comblé, il lui suffisait de sentir qu'elle ait son petit con intact et que lui puisse le lui déchirer, en la faisant gémir - crier, hurler - de douleur, en y introduisant sa grosse verge tuméfiée et heureuse, en la sentant bien serrée entre les chairs de cette intimité fraîchement forcée. Ce n'était pas de l'amour, ni même du plaisir qu'il attendait d'Urania. Il avait accepté que la fillette du sénateur Agustín Cabral vienne à la Maison d'Acajou seulement pour se prouver que Rafael Leónidas Trujilla Molina était encore, malgré ses soixante-dix ans, ses ennuis prostatiques et les maux de tête que lui donnaient les curés, les Yankees, les Vénézuéliens et les conspirateurs, un mâle accompli, un bouc avec un chibre encore capable de durcir et de fendre les petites figues vierges qu'on lui présentait. ... [...] + Lire la suite

Si vous avez besoin de plus de livres, en plus de La Fête Au Bouc, vous pouvez également utiliser des livres similaires ci-dessous pour référence:

Luz ou le Temps sauvage par Elsa Osorio
L'Incal, Tome 1 : L'incal noir par Alejandro Jodorowsky
Douze contes vagabonds par Gabriel Garcia Mar..
Pedro Páramo par Juan Rulfo
Marelle par Julio Cortázar
Avril rouge par Santiago Roncagliolo
La Vie exagérée de Martin Romana par Alfredo Bryce-Echenique
Un monde pour Julius par Alfredo Bryce-Echenique
Ne le dis à personne par Jaime Bayly
Tout dire par Jeremias Gamboa
Une infinie tristesse par Mario Vargas llosa
La peine capitale par Mario Vargas llosa
Diamants et silex par Mario Vargas llosa
Roulements de tambours pour .. par Mario Vargas llosa
Les trois soeurs et le dicta.. par Mario Vargas llosa
Caramel vert par Mario Vargas llosa
Tours et détours de la vilaine.. par Mario Vargas llosa
La tante Julia et le scribou.. par Mario Vargas llosa
La ville et les chiens par Mario Vargas llosa
Le Paradis, un peu plus loin par Mario Vargas llosa
Le rêve du Celte par Mario Vargas llosa
La guerre de la fin du monde par Mario Vargas llosa