Les Chroniques De Krondor, (La Guerre De La Faille), Tome 3 : Ténèbres Sur Sethanon


Livres Couvertures de Les Chroniques De Krondor, (La Guerre De La Faille), Tome 3 : Ténèbres Sur Sethanon

4 étoiles sur 5 de 420 Commentaires client



Détails Les Chroniques De Krondor, (La Guerre De La Faille), Tome 3 : Ténèbres Sur Sethanon

Le Titre Du LivreLes Chroniques De Krondor, (La Guerre De La Faille), Tome 3 : Ténèbres Sur Sethanon
AuteurRaymond E. Feist
ISBN-102290320366
EditeurJ'ai Lu
Catégoriesmagiciens
Évaluation du client4 étoiles sur 5 de 420 Commentaires client
Nom de fichierles-chroniques-de-krondor-la-guerre-de-la-faille-tome-3-ténèbres-sur-sethanon.pdf
La taille du fichier25.98 MB

Les Chroniques De Krondor, (La Guerre De La Faille), Tome 3 : Ténèbres Sur Sethanon - La quête du Silverthorn a été couronnée de succès, et la Princesse Anita sauvée. Mais le prince Arutha sait que les forces du mal n'y ont pas dit leur dernier mot : Les faucons de la nuit, une dangereuse guilde d'assassins, sont de retour et rôdent dans les rues de Krondor, tandis qu'au nord l'armée des ténèbres vient de se mettre en marche. Seule la magie pourra peut-être sauver Midkemia des assauts et sortilèges du terrible nécromant Murmandamus... Pug, Le...

Catégories : magiciens

Tags : magiciens, saga, aventure, roman, high fantasy, fantasy, science-fiction, fantastique, cycle, combat, magie, guerre de la faille, fantaisie, chevaliers, heroic fantasy, univers parallèles, dragon, guerre, littérature américaine, krondor

Les Chroniques De Krondor, (La Guerre De La Faille), Tome 3 : Ténèbres Sur Sethanon e book from Macmillan, the Les Chroniques De Krondor, (La Guerre De La Faille), Tome 3 : Ténèbres Sur Sethanon book this backup is made for the own personal use. Making your own eBook doesn't require some effort, but it also an incredible approach to discuss your passion and expertise.

Men and women will purchase your Les Chroniques De Krondor, (La Guerre De La Faille), Tome 3 : Ténèbres Sur Sethanon eBookis by simply highlighting quotes or stats as part of your own design. Simply don't waste words believing you will need to compose a exact lengthy Les Chroniques De Krondor, (La Guerre De La Faille), Tome 3 : Ténèbres Sur Sethanon e book|Les Chroniques De Krondor, (La Guerre De La Faille), Tome 3 : Ténèbres Sur Sethanon e book|Les Chroniques De Krondor, (La Guerre De La Faille), Tome 3 : Ténèbres Sur Sethanon book.

The Downside Risk of Free Ebooks Les Chroniques De Krondor, (La Guerre De La Faille), Tome 3 : Ténèbres Sur Sethanon Pdf

A great deal of folks go online to speak regarding their issues as well as their own cares. Fortunately, there is the net internet! In several instances, even if a pc is in the house, it has access to the Web that's the issue. The app bookmarks your area when you go away a novel, which usually means that you won't miss your home. The exact first issue you have to do is to acquire software. You might also locate the interactive Verbarrator software useful within the field of conjugating Spanish verbs. Still another tool which may surely help you better your comprehension of Spanish grammar is that the Practice Make selection Spanish books.

The site is easy, and also the practice of discovering everything you'd enjoy is acutely simple. You'll discover internet websites which are very likely to ask a 1 time charge to take a posture to give you accessibility to all of the electronic guides they've got. After again, you'll find websites, by that you don't require nearly any payment, nevertheless it's likely to receive access to an massive variety of nocost eBooks. Google Trends Homepage You are able to understand that the front site' has some of the best hunts available so that you are in a position to take a peek at the information. Following that, new page will be shown onto your computer screen in that you simply need going to on the proper link. If you prefer to discover more, make use of links under. Visual Connect is just another firm that offers lots of classes in a lot of various international languages so you find it possible to master to communicate many exceptional languages making use of exactly the very same method should you prefer the visible hyperlink strategy.

Your website offers user friendly interface allowing consumers to find and obtain ebooks at no cost. Just type that into your browser and you're going to come across lots of internet sites to pick from. You will see even internet websites which eventually go committed at supplying you accessibility to get the free ebooks of numerous forms to browse. 70 totally free ebooks torrenting websites and sources to download entirely free ebooks really are a lot to come across all famous ebooks should they're available anyplace free of price.

a écrit une critique à 24 décembre 2017. Ce dernier tome ne m'a pas déçu, je l'ai même trouvé mieux que le troisième . Un an après le sauvetage d'Anita,les ennemis d'Arutha reviennent . Et dés le début ça commence fort, Arutha je le trouve changé, il prend des décisions assez absurdes pour retrouver ses ennemis. Heureusement un petit bouleversement va pouvoir remettre les choses en place ! La guerre se prépare pour contrer les faucons de la nuit et leurs alliés gobelins, Moredels et trolls. J'ai rarement vu une guerre comme ça : les renforts n'arrivent jamais et c'est finalement un petit groupe assez surprenant qui gère la plus grande partie de la bataille. Les scènes et les stratégies sont assez impressionnantes. Mais le bémol pour moi c'est qu'on reste finalement avec les mêmes protagonistes et qu'il y a des personnages qu'on ne voit que lorsque tout est terminé ( Non mais Lyam et son armée ils ont servi à quoi ^^). L'histoire des Valherus est encore bien présente dans ce tome, Pug et Tomas s'efforçant de comprendre (Il y a parfois quelques longueurs) et contrer la menace ensemble. Je suis contente d'avoir découvert encore d'autres peuples, c'est un monde qui permet beaucoup d'histoires dérivées que l'on a envie de connaitre. Une trilogie que je conseille,même si en effet il est difficile de faire mieux que la trilogie de l'Empire ! + Lire la suite a écrit une critique à 17 décembre 2013. Bon, j'ai fini le livre hier à 1h du matin; la critique tant que c'est chaud. L'heure de fin de lecture est révélatrice: encore une fois j'ai été suffisamment accroché pour ne pas vouloir stopper malgré l'heure indue. Ça n'a pas très bien commencé pourtant. Les premières péripéties de Jimmy, Arutha & co sont copiées-collées sur le tome précédent: les Faucons de la Nuit s'en prennent au prince Arutha à Krondor. Les héros leur font la chasse, puis partent vers le Nord et s'installent dans la même auberge. Leur but: pénétrer au coeur des terres de Murmandamus, l'infâme Moredhel (sorte d'elfe noir). Bref du réchauffé des plats de Silverthorn. A peine plus prenant, le voyage intersidéral de Pug et Tomas à bord du paquebot (dragon) Ryath: ça sent bon a-priori mais leurs rencontres répétitives avec un bestiaire improbable et guère imaginatif (hommes-tigres, félins à carapace de tortue, etc.) balayé de surcroît d'un revers de sortilège ennuie à force. Puis l'intérêt est revenu: Armengar, une ville du Nord hors du royaume, est assiégée par Murmandamus et ses armées innombrable. La description du siège est somptueuse. le commandant de la place (connu au moins de nom par les lecteurs du tome1) se révèle complexe de caractère, ce qui est rare dans cette saga (et donc précieux). Côté Pug on aborde la révélation de secrets fondamentaux, y compris la Création de l'Univers lui-même, dont la description peut paraître naïve mais constitue à mon avis un exercice méritoire. La course contre la montre, contre la mort et l'annihilation, se poursuit à bride abattue. Les forces du Bien reculent, sont acculées dans la ville de Sethanon. le sort de l'Univers entier se décidera là-bas. Les vrais masques de l'Ennemi tomberont l'un après l'autre dans une cascade de surprises dont on voit venir certaines (mais pas toutes). Les 200 dernières pages sont menées tambour battant, à un rythme qui laisse peu de place à la réflexion. On se laisse engloutir par le torrent furieux de l'action sans reprendre son souffle, avalant révélation et explication qui laissent peu de secrets non révélés. Toutes les questions que je me suis posées en cours de roman ont trouvé réponse, y compris la stupide tactique de guerre de Murmandamus qui prend sens à la fin. Que reste-t-il de cela un jour après? Pas d'image véritablement marquante hélas, comme de nombreux romans dont j'ai dévoré la fin jusqu'à pas d'heure. La sensation de plaisir est instantanée et son souvenir restera fantomatique. Une question aussi: après avoir à ce point révélé la construction de l'Univers de Midkémia dans son premier cycle, que peut bien avoir écrit Raymond E. Feist dans ses sagas suivantes qui revisitent le même univers? Je n'imagine que des conflits répétitifs d'échelle mineure. Je lirai la Trilogie de L'Empire cependant, réputée de très haute qualité. Un autre jour. + Lire la suite a écrit une critique à 08 décembre 2013. Carline: - Pauvre Lyam! Lui qui était si coureur, devoir se marier pour des raisons d’État. Au moins elle n'est pas laide, même si elle est un peu ennuyeuse. Il semble relativement heureux. Arutha: - La reine n'est pas ennuyeuse. Par rapport à toi, une flotte toute entière de pirates de Queg paraîtrait ennuyeuse. (Laurie [mari de Clarine] ne dit rien, mais ses yeux bleus approuvaient clairement les propos d'Arutha). + Lire la suite a écrit une critique à 06 septembre 2013. Ce dernier volet ferme une saga pour le moins inégale. Si l'on pouvait trouver à redire des deux premiers épisodes (Magicien, tomes 1 et 2), il faut au moins leur reconnaître une capacité certaine à accrocher le lecteur et à l'entraîner au fil des pages, alors que j'ai trouvé la progression beaucoup plus fastidieuse dans les deux derniers. [Attention, cette critique comporte des extraits ; pour ceux qui voudraient tout avoir à découvrir, passez directement au dernier paragraphe ;-) ] En vrac et dans le désordre : Les créatures moins fantastiques qu'ubuesques sont moins présentes que dans Silverthorn (bien), mais il y en a quand même (pas bien) : "des singes avec des têtes d'aigles, des félins avec des carapaces de tortue, des serpents avec des bras et des jambes, des hommes avec des bras supplémentaires : toute une armée d'horreurs se ruait sur eux". Des "horreurs" ? Plutôt enfantin comme "horreurs" -quoique les enfants sont parfois plus imaginatifs que cela. "Les bêtes [...] ressemblaient à des tigres, mais avec des corps d'hommes. Leur tête était orange striée de noir, tout comme leurs bras et leurs jambes. (...)" . Encore une fois, c'est à la fois trop fantastique et manquant cruellement d'imagination. Tout au long des descriptions, nombreuses dans le récit, on trouvera des "ressemblant à... mais...", "semblable à des", "des sortes de". L'auteur ne parvient pas se dégager totalement de la réalité et, pour ses créatures imaginaires, il a tendance à se contenter de mixer ensemble celles que l'on trouve par chez nous. L'effet est, pour moi, trop fantaisiste pour être crédible -et donc accrocheur. Et puis, pourquoi cette grossièreté ? Apparue comme par surprise dans le tome précédent, elle est, cette fois, beaucoup plus présente. Petit florilège : "bâtard de putain de salope" (à la cinquième page, ça met tout de suite dans le bain), "fouteur de truies arrogant", "fils impuissant de rat merdeux", "fils de pute vérolée", "tire-jus", "Sa Majesté l'Enculeur de Porcs", "bouffeur de purin", et d'autres encore... Certes, on entend ces insultes principalement de la bouche d'un personnage bien particulier, il pourrait donc s'agir d'un trait de sa personnalité, mais comme celui-ci ne se révèle pas tout de suite, j'ai eu le temps de m'attacher à ce personnage dans le deuxième épisode et il m'aurait toujours plu en Capitaine Haddock déluré par la suite... si ça n'avait pas été si vulgaire. Déception, donc, de voir ces personnages auxquels je m'étais réellement intéressée dans le deuxième tome, devenir des clichés de superproduction de ciné américain. Les dialogues sont toujours aussi stéréotypés : "Écoute, p'tit gars, j'ai pas le temps d'être tendre avec toi. Alors tu vas répondre maintenant ou on va te ramener à l'auberge en petits morceaux." ...Et toujours aussi mièvres : "Martin finit par prendre la parole : - Je dois y aller bientôt. Il me faut rejoindre les autres à la porte du tunnel dans les collines. - Martin, murmura-t-elle. - Quoi ? - Je voulais juste prononcer ton nom. (Elle regarda son visage.) Martin. Il l'embrassa et sentit le goût salé des larmes sur ses lèvres. (...)" Ou encore : "Un magicien sans magie, c'était comme un oiseau sans ailes." Ou un plateau de fromage sans Pavé d'Affinois, tant qu'on y est. Bref, le sentimental, ce n'est pas le fort de Raymond Feist. Autre regret, le lyrisme affligeant avec lequel l'auteur décrit les décors (tous plus magnifiques les uns que les autres d'ailleurs) : "Des fontaines tarabiscotées crachaient des jets d'argent liquide qui se changeaient en gouttes de cristal, lesquelles emplissaient l'air d'une musique tintinnabulante en s'écrasant sur les dalles de la fontaines où elles se liquéfiaient de nouveau avant de s'écouler dans les drains. (...) La voie était entièrement dallée de pierres qui luisaient de couleurs pastel, chacune d'une teinte très légèrement différente de l'autre, ce qui donnait de loin l'impression d'un arc-en-ciel. Au passage du dragon, les dalles scintillèrent de mille couleurs changeantes. Une musique s'éleva, majestueuse, évoquant la nostalgie des vertes vallées de montagne où serpentent des ruisseaux brillant sous les pastels du soleil couchant. (...) de minuscules pétales de fleurs scintillant de blanc et d'or, de rose et de vermillon, de vert et de bleu pastel tombèrent tout autour d'eux en une douce pluie caressante et parfumée aux senteurs de fleurs sauvages (...)". Enfin, mon dernier reproche sera pour le dénouement. Au-delà de son caractère prévisible, l'auteur s'en tire avec des explications à la fois obscures et tirées par les cheveux. Heureusement qu'il y a la magie ! Mais c'est trop facile : on ferme les yeux, on se touche les mains et hop, on revient des milliards d'années en arrière. Les magiciens enchaînent les sortilèges divers et variés, mais jamais ils ne sont décrits, pas l'ombre d'une formule ; on n'en voit que les effets (qui sont toujours ceux attendus et à l'avantage de nos héros d'ailleurs). Moi j'appelle plutôt ça de la prestidigitation. Pour conclure cette longue, très longue (trop longue ?) critique, je dirais que d'une manière générale, la série se laisse lire mais est inégale en qualité. J'ai préféré les deux premiers tomes dont les quelques reproches que j'ai trouvé à faire ne m'ont pas empêchée de les dévorer. Les deux suivants sont surfaits. l'auteur nous noie dans les effets spéciaux et les descriptifs de décors à profusion mais, dans le fond, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Divertissant mais très décevant... + Lire la suite a écrit une critique à 31 juillet 2012. Soudain le vent fit voler les rideaux dans la pièce. Par réflexe, soudain alerté par un sens du danger acquis dans les rues mal famées, le jeune homme se retrouva à moitié hors de sa chaise, accroupi ; un couteau, comme jailli de sa botte, apparut dans sa main. Prêt à frapper, le cœur battant, il resta là un long moment ; son instinct lui susurrait qu’il allait livrer un combat à mort, comme cela lui était si souvent arrivé au cours de sa vie tumultueuse. Ne voyant personne, le jeune homme se détendit peu à peu. C’était fini. Perplexe, il secoua la tête. Une inquiétude inexpliquée lui nouait l’estomac lorsqu’il se dirigea lentement vers la fenêtre. De longues minutes s’écoulèrent tandis qu’il regardait vers le nord, dans la nuit, là où il savait que se trouvaient de grandes montagnes, au-delà desquelles attendait un ténébreux ennemi. Les yeux du jeune homme se plissèrent pour mieux percer la pénombre, comme s’il tentait de distinguer un danger rôdant au-dehors. Puis, les dernières bouffées de sa rage et de sa peur le quittant lentement, il retourna à son travail. Mais, au cours de la nuit, il se retourna plusieurs fois pour regarder par la fenêtre. + Lire la suite a écrit une critique à 09 décembre 2013. [Relax67: un voyage entre les dimensions. Attention! ça n'est pas scientifique. Les deux dernières phrases sont franchement paradoxales.] Les deux hommes savaient qu'ils n'étaient pas dans ce que Pug appelait "l'espace réel". En réalité, ils se trouvaient dans ce néant gris que le magicien avait découvert quand il avait, avec l'aide de Macros, refermé la faille qui joignait Kelewan et Midkenia. Mais cette grisaille n'avait pas de substance, car elle n'était que le vide qui séparait les mailles de la trame de l'espace-temps. Ils pouvaient vieillir ici et revenir dans leur monde un instant seulement après leur départ. Le temps n'existait pas dans ce non-espace. + Lire la suite a écrit une critique à 30 octobre 2012. Le vent soufflait de nulle part. Hurlant comme issu des fournaises de l'apocalypse, il portait en lui la chaleur d'une forge où se préparait une guerre sanglante et dévastatrice. Né au coeur d'une terre perdue, il provenait d'un lieu étrange, à la frontière de ce qui est et de ce qui cherche à être. Il surgit au sud, quand des serpents qui marchaient debout entonnèrent d'antiques mélopées. Furieux, chargé de la puanteur d'antiques maléfices, il annonçait des prophéties oubliées depuis la nuit des temps. Frénétique, le vent jaillit du néant tel un tourbillon et se mit à tournoyer, comme à la recherche d'un chemin. Puis il sembla s'arrêter un instant, avant de filer vers le nord. + Lire la suite

Si vous avez besoin de plus de livres, en plus de Les Chroniques De Krondor, (La Guerre De La Faille), Tome 3 : Ténèbres Sur Sethanon, vous pouvez également utiliser des livres similaires ci-dessous pour référence:

Le Seigneur des Anneaux, Tome 1 : La Communauté de l'Anneau par J.R.R. Tolkien
Le Hobbit par J.R.R. Tolkien
Le Seigneur des Anneaux, Tome 2 : Les Deux tours par J.R.R. Tolkien
À la Croisée des Mondes, tome 1 : Les Royaumes du Nord par Philip Pullman
Le Seigneur des Anneaux, Tome 3 : Le Retour du Roi par J.R.R. Tolkien
L'Héritage, Tome 1 : Eragon par Raymond E. Feist
Le Seigneur des Anneaux, Tom.. par Raymond E. Feist
Le Trône de Fer, Intégrale 1 : A .. par Raymond E. Feist
À la Croisée des Mondes, tome .. par Raymond E. Feist
L'Assassin royal, tome 10 : .. par Raymond E. Feist
L'Épée de vérité, tome 7 : Les pili.. par Raymond E. Feist
Les Chroniques de Krondor, t.. par Raymond E. Feist
Les Chroniques de Krondor (L.. par Raymond E. Feist
Les Chroniques de Krondor (L.. par Raymond E. Feist
Faërie par Raymond E. Feist
La Trilogie de l'Empire, tom.. par Raymond E. Feist
Les nouvelles chroniques de .. par Raymond E. Feist