Caresser Le Velours


Livres Couvertures de Caresser Le Velours

4.17 étoiles sur 5 de 184 Commentaires client



Détails Caresser Le Velours

Le Titre Du LivreCaresser Le Velours
AuteurSarah Waters
ISBN-102264036095
Editeur10-18
Catégoriesroman
Évaluation du client4.17 étoiles sur 5 de 184 Commentaires client
Nom de fichiercaresser-le-velours.pdf
La taille du fichier20.03 MB

Caresser Le Velours - Le récit initiatique et sentimentalo-saphique d’une jeune écailleuse d’huîtres du sud de l’Angleterre. Plongée dans cette Angleterre qui condamna Oscar Wilde, dans les coulisses des salons mondains et du beau monde saphique, Caresser le velours nous offre, sous un éclairage inédit, une vision insolite et fascinante de cette fin de siècle qui préluda à la Belle Époque. Caresser le velours est devenu très vite un livre culte dans les milieux homo à Londres avant d’êtr...

Catégories : roman

Tags : roman, roman historique, littérature gay, sexe, écrivain femme, lesbiannisme, femmes, victorien, Music-halls, romance, amour, érotisme, homosexualité, prostitution, littérature anglaise, littérature britannique, londres, angleterre, époque victorienne, 19ème siècle

ebooks

La vie, la Mort, et de Télécharger Caresser Le Velours le Pdf

PDFFab PDF Converter Ultimate est un logiciel de conversion de PDF puissant et smart qui permet aux utilisateurs professionnels de convertir, assembler et partager des fichiers PDF avec des des customers. PDFFab PDF Converter Ultimate offre de nombreuses fonctionnalités pour des images, convertir les pages sélectionnées et plusieurs fichiers simultanément et choisir le format de sortie. PDFFab PDF Converter Ultimate vous guide pas à pas tout au long du processus de transformation et convertit rapidement les fichiers.

Les Fondamentaux p Télécharger Caresser Le Velours des livres Pdf Gratuit a Révélé

Si vous envisagez de vendre vos livres électroniques à partir de votre site Web, je vous recommande fortement d'investir dans un logiciel logiciel antivol p livres électroniques fiable. Autres moyens de protéger vos livres électroniques contre le vol Assurez-vous que vos livres électroniques ont un numéro ISBN. La meilleure chose à propos des ebooks est qu'ils sont généralement moins chers que les versions cartonnées automobile ils contournent les coûts d e transportation, d'édition, p taxe de vente, etc.. D e temps à autre, vous devez écrire des eBooks gratuits pour attirer de nouveaux abonnés dans votre créneau. Et augmentez votre foundation d'abonnés. Vous pouvez télécharger Caresser Le Velours U N eBook gratuit au format PDF qui vous donnera des stratégies d'expert professionnel pour retrouver votre amoureuse lorsque vous habituellement ci-dessous, visitez mon site, dans la segment Authors Bio.

a écrit une critique à 16 avril 2013. Écaillère d'huître dans un petit village du Kent, Nancy tombe un soir follement amoureuse de Kitty, chanteuse de music-hall, travestie en dandy. Une amitié se lie entre les deux jeunes femmes, et Kitty propose à Nancy de l'accompagner à Londres comme habilleuse. Proposition acceptée sans la moindre hésitation. À l'abri des regards, l'amitié se change en complicité, puis en amour. Mais à l'abri des regards seulement : car si Nancy vit cet amour de manière insouciante, pour Kitty, le regard des autres et les on-dit comptent beaucoup : il est impensable d'accepter l'étiquette de « gougnotte ». S'ensuit une inévitable trahison qui brisera le coeur de Nancy, désormais à la rue. Dans l'incapacité de retourner dans sa famille, il lui faudra se débrouiller pour survivre : d'abord dans les milieux homosexuels masculins grâce à sa maîtrise du travestissement, puis comme putain de luxe d'une aristocrate qui aime le scandale et la débauche. Plongée palpitante dans le monde lesbien de la fin du 19ème siècle, sur le point d'être bouleversé par l'arrivée du socialisme et du féminisme, et finalement pas si différent de notre époque. Pas de faux-semblants, pas de pudibonderie, aucun cliché idiot, ce qui est appréciable (et rare). Même si j'ai lu quelques critiques négatives sur la traduction, j'ai pour ma part trouvé l'écriture très agréable et j'ai avalé les 600 pages avec avidité. + Lire la suite a écrit une critique à 17 décembre 2012. Je l'avais regardée dans le temps comme une prude, sage comme une image, au physique ingrat. Mais elle n'avait rien d'une prude maintenant- elle était merveilleusement provocante et impulsive et prête à tout, et sa liberté la rendait belle, donnait du brillant à tout ce qu'elle était. Je ne pouvais plus la regarder sans avoir envie de la caresser. Je ne pouvais plus voir l'éclat de se lèvres vermeilles sans avoir envie d'approcher et de les baiser. + Lire la suite a écrit une critique à 04 novembre 2013. Une fois je fumai au point de rendre tout ce que j'avais dans le ventre. Diana sonna Blake et l'accueillit en clamant : — Regarde ma putain, Blake ! Ma putain splendide au milieu de son ordure ! As-tu déjà vu un si bel animal ? Hein ? Jurant que non, Blake avait mouillé un linge pour m'essuyer la bouche. a écrit une critique à 09 décembre 2015. C’était une sensation merveilleuse, mais effrayante en même temps, car bon gré mal gré on perçoit son bonheur comme immérité, on a l’impression de n’en jouir que par méprise, à la place du destinataire légitime, qui pourrait profiter du premier instant d’inattention pour reprendre son bien. a écrit une critique à 14 novembre 2014. Nous sommes à la fin du XIXe siècle dans la petite ville de pêcheurs de Whitsable en Angleterre. Nancy a dix-huit ans et, pour la première fois de sa vie, elle est amoureuse. Pas de n'importe qui, malheureusement pour elle... C'est lors d'un spectacle au théâtre de music-hall d'une ville voisine qu'elle est tombée sous le charme d'une chanteuse de quelques années son aînée, l'ébouriffante Kitty Butler, habituée à jouer les jeunes hommes travestis sur scène. Chaque soir, elle vient admirer son idole, sous les regards étonnés des siens, incapables de deviner ce que dissimule cette admiration frénétique. Jusqu'au jour où la belle chanteuse la remarque enfin. Jusqu'au jour où, enchantée de cet enthousiasme juvénile, celle-ci lui demande de devenir son habilleuse et de la suivre à Londres où un agent vient de lui dégotter un nouveau contrat. Pour Nancy, c'est le début du Paradis, l'occasion de fuir enfin sa ville d'enfance misérable, mais surtout celle de vivre jour après jour aux côtés de Kitty, de l'aider dans son travail, de devenir son amie, sa confidente et peut-être davantage encore. Mais, si Kitty n'est pas insensible aux charmes innocents de sa jeune compagne, elle est en revanche terrorisée par le qu'en-dira-t'on et la tendresse naissante entre les deux jeunes femmes prend rapidement une tournure aigre. Alors vient le temps des leçons cruelles et des désillusions, mais aussi celui de la découverte du monde réel libre des fantasmes et des chimères de la scène, le temps enfin pour Nancy du passage à l'âge adulte, de la maturation qui la transformera en femme forte et indépendante – une femme qui aime les femmes, mais sans se laisser broyer ou dominer par elles pour autant. Si « Caresser le velours » est avant tout un roman d'apprentissage sentimental et sensuel, comme vous avez pu vous en douter à la lecture des lignes précédentes, il ne se résume pas seulement à cela. Heureusement d'ailleurs en ce qui me concerne, car les romances pur jus n'ont jamais été ma tasse de thé, même quand elles sont écrites avec autant d'élégance que celles de Sarah Waters. Malgré quelques aspects de son caractère assez agaçants, Nancy est une narratrice plutôt touchante et ses égarements sentimentaux – aussi irritants soient-ils par moment – sonnent juste, mais j'avoue avoir été davantage fascinée par les mondes qu'elle traverse que par son histoire elle-même. Sarah Waters a ce don de parvenir à recréer l'ambiance d'une époque de façon extrêmement immersive, accumulant les petits détails et les personnages vraisemblables qui permettent de donner de l'épaisseur et de la vie à un contexte sans jamais se laisser aller au didactisme. Lire « Caresser le velours », c'est donc aussi l'occasion de découvrir des aspects du siècle victorien généralement peu traités en fiction : le milieu de music-hall, celui de la prostitution homosexuel, du saphisme dans la haute-bourgeoisie, mais également celui du socialisme et du féminisme naissants. Quelques clichés narratifs et stylistiques pointent leur nez ça et là, mais rien qui n'ait vraiment gêné ma lecture, somme toute fort agréable et intéressante. + Lire la suite a écrit une critique à 06 février 2013. J'ai ouvert ce livre sur les recommandations d'une vendredilectrice…. Attention, il est préférable d'avoir l'esprit ouvert pour s'y aventurer, parfois cru, toujours anticonformiste, c'est surtout un roman initiatique agréable à lire dans lequel on se laisse prendre jusqu'à la dernière ligne. L'histoire est celle d'une jeune anglaise au 18ème siècle qui tombe sous le charme d'une chanteuse de music-hall et qui quittera tout pour la suivre sans savoir si elle peut espérer être aimée de retour. Le personnage de Nancy est celui d'une jeune fille naïve qui se découvre attirée par une femme. Elle se laissera guider par celle qu'elle aime et vivra dans le besoin de cacher cette relation désapprouvée par la société. La première partie du livre présente une vie cachée mais douce. Un premier amour qui s'épanouit doucement. Hélas la vie rattrape les deux femmes et la séparation les guette. Nan évoluera dans la suite de l'histoire, rencontrera d'autres femmes, des hommes aussi, d'amitiés en amours, de la rue aux maisons bourgeoises, de chanteuse travestie au métier de prostituée, des restaurants d'huitres aux meetings socialistes... elle découvre la vie sous ses aspects les plus glauques parfois. Tour à tour sombre, tendre, révoltée, discrète, nous la suivrons jusqu'à ce qu'elle trouve enfin la vie qui lui convient. Nous sommes plongés dans un monde assez mal connu, celui du lesbianisme. Placé dans une société aux moeurs rigoristes, on y rencontre trois types de femmes ayant choisi de vivre leurs relations de trois façons différentes : en dissimulant, en choquant ou sans se soucier des autres. Mais est-ce réellement différent des relations actuelles ? Personnellement je n'ai pas ressenti une si grande influence de l'époque, les relations modernes ne me semblent pas plus simples malgré tout. Ce serait plus un roman prétexte pour aborder un sujet dérangeant. + Lire la suite a écrit une critique à 12 avril 2013. Je savais que je ne remballerais pas mes affaires, que je ne dirais pas adieu à Kitty dès le lendemain matin. Je m'étais trop avancée, je ne pouvais plus revenir en arrière. Je resterais avec elle, mais il faudrait que notre vie commune s'ordonne comme elle le voulait. Il faudrait ravaler les drôles de désirs qui me mettaient sur des charbons ardents, la regarder simplement comme une « sœur ». Être une sœur pour Kitty, ce serait toujours mieux que d'être rien, de ne pas exister pour elle. Si ma tête et mon cœur et la flamme qui se tordait au plus intime de moi-même, si tout mon être protestait et criait au scandale, tant pis. Il me faudrait apprendre à me taire. J'avais le choix ou d'aimer Kitty comme elle m'aimait, moi, ou de renoncer à jamais pouvoir lui donner mon amour. Or, je le savais. Ne pas pouvoir l'aimer, ce serait terrible. + Lire la suite

Si vous avez besoin de plus de livres, en plus de Caresser Le Velours, vous pouvez également utiliser des livres similaires ci-dessous pour référence:

La Vagabonde par Sidonie-Gabrielle Colette
Un doux parfum de lavande par Alexandra Belinda
Asakusa kid par Takeshi Kitano
Fils du brouillard par Georges Moustaki
Black Butler, tome 23 par Yana Toboso
Le puits de solitude par Sarah Waters
Après l'amour par Sarah Waters
Carol - Les Eaux dérobées par Sarah Waters
Jane Eyre par Sarah Waters
Les Amies d'Héloïse par Sarah Waters
La Marque de Windfield par Sarah Waters
Du bout des doigts par Sarah Waters
L'indésirable par Sarah Waters
Affinités par Sarah Waters
Ronde de nuit par Sarah Waters
Derrière la porte par Sarah Waters
El Lustre de la Perla par Sarah Waters